Forum du Quartier Ile Seguin Rives de Seine

ZAC Ile Seguin Rives de Seine - Trapèze - Boulogne-Billancourt

Bonjour / bonsoir, Sondage en cours sur le réaménagement de la place Jules Guesde : https://rivesdeseine.forumactif.com/t732-place-jules-guesde. Admin

La lettre immobilière du « Trapèze »

Partagez
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 12152
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Actarus le Mar 8 Mar 2016 - 23:43

Bonsoir,

Il n'y a plus de lettres immobilières du trapèze ? A moins qu'elles ne soient que semestrielles ou annuelles...

Actarus

krypton8000

Immeuble : Kadence
Messages : 38
Date d'inscription : 28/09/2013

Le bois

Message  krypton8000 le Dim 11 Oct 2015 - 10:20

Evidemment, il faut envisager un entretien tous les 100 ans quand on est au bord de mer, comme les planches de Deauville.
Plus sérieusement, Rives de Seine est un quartier intéressant, bien pensé, fort bien placé, aéré et dans une ville attractive. Il y a école, collège, lycée bientôt, transports. Certains immeubles sont mieux conçus ou mieux placés que d'autres, comme partout. Les AFUL ne sont qu'une structure juridique destinée à répartir les charges de l’entretien des espaces verts des immeubles et de l'éclairage. Que ces espaces soient purement du statut de la copropriété ou de l'AFUL ou de l'ASL est un détail. Cela ne change rien au coût, d'autant que les frais sont mutualisés.
Certes, il y encore quelques nuisances dues aux chantiers encore en cours, mais cela se termine. Certes, les immeubles sont neufs ou récents, il reste des quelques détails souvent agaçants à régler, le quartier doit se "patiner" encore un peu et il peut y avoir parfois une malfaçon sur un immeuble (par ex. à Issy, île saint germain, les balcons se sont écroulés, sans dégâts humains par chance). On peut parier que ceux qui sont venus dans ce quartier ne le regretteront pas et y seront attachés.

Invité
Invité

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Invité le Dim 4 Oct 2015 - 19:45

Idéa City. Mais le bois se situe dans le balcon logia donc du domaine privatif.
On peut voir clairement les infiltrations et le blanchiment de la façade.

Avant d'acheter au trident on a quand même visité sur Rives de Seine Wink et on a constaté les défauts apparents. Il suffit de voir les annonces d'appartements à vendre sur A vendre. infiltration d'eau dans la salle de bain et les toilettes voir même la cuisine. Balcon rouillé. Je ne mets pas de photos des apparts mais vous les trouverez sur seloger. Bien évidement, les propriétaires n'y sont pour rien et nous avons tous les mêmes problèmes, mais je ne pensais pas que des immeubles livrés si tôt serait dégradés si vite.

LOT A2D = Les balcons qui rouillent du fait des gardes corps un peu spécial.
LOT A5B = Le petit bâtiment avec la façade en bois. Il suffit de voir déjà la couleur du bois.

Le plus beau = NAOS. Il vient d'être livré récemment mais dans 3 ans, il ne restera pas comme aujourd'hui.

Il suffit de regarder tout ce qui est structure en bois sur rives de seine.
Banc en bois, Passerelle 57 Métal vers ile Séguin. Les marches en bois sont une catastrophe.

C'est aussi pour cela que les citylights ont préférer faire leur aménagements en PVC aspect bois.
Sans compte le bois de saint cloud qui possède vers l'ile monsieur un chemin en bois. J'ai faillit avoir un accident. Le bois de la latte s'est cassé sous mon pied !

J'ai trouvé un site sur les façades en bois et les avantages et les inconvénients de ce genre de façade.
http://ravalement-de-facade.comprendrechoisir.com/comprendre/facade-bois

http://lamaisonboisdenous.over-blog.com/article-vieillissement-bardage-douglas-presque-3-ans-116556653.html




avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 12152
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Actarus le Dim 4 Oct 2015 - 17:12

Bonjour ptidav,

ptidav a écrit:J'aurais d'autres arguments un peu moins positifs que vous.

-1. Fin de la garantie décennale des bâtiments avec les premières malfaçons à prendre en charge en totalité par la copro.
-2. Des bâtiments avec des façades dites écologiques, mais qui doivent être refaire toutes les 5 à 10 ans alors que pour les immeubles les plus anciens c'est tous les 15 à 30.
-3. Pas de développement commercial
-4. L'arrivée et l'incertitude des tours et la finalisation du projet de l'ile Séguin.
-5. Les dégradations sur Rives de Seines
-7. L'arrivée d'un terrain de sport causant des nuisances.
-8. L'incertitude quant au AFUL

Il faut dire la vérité aussi au gens qui viennent acheter. Ce qui n'est pas toujours le cas.

-1. Ce qui est exactement le même cas de l'ensemble des immeubles de plus de 10 ans qui constituent l'énorme majorité des immeubles en France. Je ne vois pas ce qui pose problème.
-2. Je ne sais pas ce que sont des façades écologiques (définition ?) ni d'où viennent tes affirmations sur la fréquence d'entretien de façades qui me semblent un peu trop simples pour décrire la complexité de la réalité.
-3. S'il est factuel qu'il y a un certain nombre de locaux commerciaux encore vides et d'autres avec un turn over élevé, il est très excessif de dire "Pas de développement commercial". D'autres commerces de Boulogne-Billancourt comme d'autres villes se comportent exactement comme ceux du trapèze.
-4. A l'heure actuelle, il n'est plus prévu qu'une tour de 50 m sur l'île. Il est vrai que le reste du programme de l'île Seguin est "compliqué".
-5. Peux-tu préciser ce que tu entends par dégradations ?
-7. Le terrain de sport ne produira pas des nuisances pour l'ensemble des immeubles du trapèze. De plus pour certaines personnes, il sera au contraire un atout.
-8. Peux-tu préciser ce que tu entends par "L'incertitude quant au AFUL" ?

Il ne manque pas le 6 ? Wink

ptidav a écrit:Je suis pour l'information et non la désinformation.

Bien sûr, qui a dit le contraire ?

ptidav a écrit:C'est la réalité du secteur, il suffit de voir les immeubles livrés en 2009. Ce n'est pas moi qui le dit il suffit de lire et de regarder. J'ai un ami architecte et c'est lui même qui m'a informé de la combine des logements écologiques. Il suffit de voir toutes les résidences contenant du bois. Sans traitement, elles sont déjà bonnes à refaire.

Je n'ai pas de noté d'immeubles du quartier livrés en 2009 dont la façade bois est "bonne à refaire". Peux-tu citer l'adresse ou le nom du ou des immeubles auxquels tu fais référence ?

ptidav a écrit:Mes écrits n'engagent que moi et la liberté d'expression est toujours de mise en France.

Bien sûr, qui a dit le contraire ?

ptidav a écrit:Je suis par contre tout à faire demandeur de débattre sur ce sujet et savoir comment les propriétaires dont leur façade est en bois on prévu d’entretenir et de planifier leur futur ravalament ? Que dit l’architecte pour l’entretien des façades ? La ravalement peut-il avoir lieu à -1 an de la fin de la garantie décennale ? La façade est-elle garantie ?

Je pense qu'un ravalement peut avoir lieu à tout moment et qu'une façade n'est garantie que si elle rentre dans le cadre des garanties liées au neuf (parfait achèvement, biennale, décénnale). Définition de la garantie décennale par la FFSA -  Fédération française des sociétés d'assurances :

FFSA a écrit:Les dommages doivent être d’une certaine gravité et doivent avoir pour conséquence :
   soit de compromettre la solidité de l’ouvrage ;
   soit de rendre l’ouvrage impropre à sa destination.

L’impropriété à destination empêche l’ouvrage de remplir la fonction à laquelle il est destiné. C’est une notion subjective interprétée au cas par cas.

Source : http://www.ffsa.fr/sites/jcms/c_47329/fr/assurance-construction-l-assurance-decennale-mode-d-emploi?cc=p1_1371900

Actarus
avatar
Antoine92

Immeuble : Opale
Messages : 410
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 35

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Antoine92 le Sam 3 Oct 2015 - 19:12

ptidav a écrit:Nous savons tous que les principales raisons d’une vente sont :
- Mutation
- Naissance donc agrandissement
- Travaux / ravalement / Enquête publique
- Divorce
Je me trompe ?

Bonjour,

clairement les séparations sont la 1ere cause de revente.... Je dis ca avec ma casquette de banquier qui le voit au quotidien !
L'agrandissement pour naissance également !

En revanche la forte baisse des taux a énormément joué sur le fait que les proprios en profitaient pour faire la passerelle vers un plus grand appart et un taux fixe bien plus intéressant, sachant que eux mêmes trouveront plus facilement des acheteurs qui profiteront aussi du pouvoir d'emprunt bien meilleur etc etc... bref les chaises musicales....

C'est clairement ce qu'on a fait :
achat 2 pièces fin 2010
livraison fin 2012 (Spazio)
résa en 2014 pour livraison cet été (Opale - à 100 m de mon ancien appart) très rapidement après été livré de l'autre car la baisse des taux et nos évolutions professionnelles nous ont permis de faire la passerelle vers une pièce en plus bien plus rapidement que je l'imaginais (je pensais attendre 5 ans avant de le faire)

Bien que les taux aient légèrement augmenté depuis septembre, le pouvoir d'emprunt reste très attractif, je vois d’ailleurs énormément de primo-accédants qui en profitent pour passer le cap !

Invité
Invité

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Invité le Sam 3 Oct 2015 - 17:51

Non j'ai bien prévu de rester rassurez-vous.
Je suis pour l'information et non la désinformation. C'est la réalité du secteur, il suffit de voir les immeubles livrés en 2009. Ce n'est pas moi qui le dit il suffit de lire et de regarder.

J'ai un ami architecte et c'est lui même qui m'a informé de la combine des logements écologiques. Il suffit de voir toutes les résidences contenant du bois. Sans traitement, elles sont déjà bonnes à refaire.

Mes écrits n'engagent que moi et la liberté d'expression est toujours de mise en France.
Je suis par contre tout à faire demandeur de débattre sur ce sujet et savoir comment les propriétaires dont leur façade est en bois on prévu d’entretenir et de planifier leur futur ravalament ? Que dit l’architecte pour l’entretien des façades ? La ravalement peut-il avoir lieu à -1 an de la fin de la garantie décennale ? La façade est-elle garantie ?
Nous savons tous que les principales raisons d’une vente sont :

- Mutation
- Naissance donc agrandissement
- Travaux / ravalement / Enquête publique
- Divorce

Je me trompe ?
avatar
mdrl

Immeuble : Kadence
Messages : 452
Date d'inscription : 14/08/2012

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  mdrl le Sam 3 Oct 2015 - 17:30

Prévoyez vous de déménager? Si oui vous allez nous manquer sur le forum. Je vous souhaite d'avance une bonne vente. Au revoir.

Invité
Invité

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Invité le Sam 3 Oct 2015 - 16:22

J'aurais d'autres arguments un peu moins positifs que vous.

-1. Fin de la garantie décennale des bâtiments avec les premières malfaçons à prendre en charge en totalité par la copro.
-2. Des bâtiments avec des façades dites écologiques, mais qui doivent être refaire toutes les 5 à 10 ans alors que pour les immeubles les plus anciens c'est tous les 15 à 30.
-3. Pas de développement commercial
-4. L'arrivée et l'incertitude des tours et la finalisation du projet de l'ile Séguin.
-5. Les dégradations sur Rives de Seines
-7. L'arrivée d'un terrain de sport causant des nuisances.
-8. L'incertitude quant au AFUL

Il faut dire la vérité aussi au gens qui viennent acheter. Ce qui n'est pas toujours le cas.



avatar
mdrl

Immeuble : Kadence
Messages : 452
Date d'inscription : 14/08/2012

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  mdrl le Ven 2 Oct 2015 - 23:25

Merci pour venir nous donner votre impression sur le trapèze.

century21 Prestimmo

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 19
Date d'inscription : 16/01/2013

La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  century21 Prestimmo le Jeu 1 Oct 2015 - 17:49

Madame, Monsieur,

Nous assistons depuis le début de l’année à une accélération des ventes immobilières sur le secteur. En effet le quartier attire la clientèle pour laquelle il a était majoritairement conçu, les familles.

Plusieurs facteurs expliquent ce nouveau dynamisme :
Le développement de la place Jules Guesde, l’arrivée de commerces de proximité (pharmacie, pressing, supérette, presse), des restaurants qui attirent une clientèle venant des autres quartiers de Boulogne, et enfin l’aménagement de l’île Seguin avec la cité musicale en cours de construction qui passe progressivement du virtuel à la réalité.

Et alors, quelle est l’incidence sur les ventes immobilière dans le secteur ?

Quand j’ai démarré mon activité dans le « Trapèze », il y a maintenant plus de trois ans le secteur souffrait d’un déficit d’image dû à deux facteurs.

Le premier, rationnel : il manquait d’animation et de commerces.
Le deuxième, un peu irrationnel : le quartier pouvait  effrayer certains car il était NOUVEAU, il proposait des concepts originaux auxquels il fallait s’habituer.

Actuellement,  l’opinion est en train  d’évoluer favorablement. En effet le quartier commence à trouver son identité, de nombreux propriétaires de la première heure ont acheté dans la nouvelle partie et de nouveaux acquéreurs sont arrivés. L’histoire est en  marche.

La prochaine aventure concerne bien sûr l’île Seguin.
J’attends avec impatience la livraison de la cité musicale qui donnera un aperçu des aménagements futurs !
Au plaisir de vous rencontrer sur le secteur.

CENTURY 21 Prestimmo Conseil
Christophe PETOT
01 55 20 20 20

Contenu sponsorisé

Re: La lettre immobilière du « Trapèze »

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 19 Sep 2018 - 2:04