Forum du Quartier Ile Seguin Rives de Seine

ZAC Ile Seguin Rives de Seine - Trapèze - Boulogne-Billancourt

Bonjour / bonsoir, j'ai terminé l'inversion de l'ordre des messages dans l'ensemble des sujets du forum. Si vous avez des commentaires sur le sujet, je vous remercie de les faire sur le sujet suivant : https://rivesdeseine.forumactif.com/t1157-inversion-de-l-ordre-des-messages. Admin

Aménagement de l'île Seguin - PLU

Partagez

Sondage

Quel projet pour l'île Séguin ?

[ 3 ]
5% [5%] 
[ 16 ]
26% [26%] 
[ 37 ]
61% [61%] 
[ 5 ]
8% [8%] 

Total des votes: 61
avatar
Popartweb

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 419
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Reflets en Seine

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Popartweb le Jeu 1 Déc 2011 - 17:41

C'est effectivement une bonne nouvelle.... comme quoi il ne faut jamais baisser les bras. Merci à tous ceux qui ont contribué à faire fléchir cette décision...
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Jeu 1 Déc 2011 - 13:42

Bonjour,

Voici le lien vers l'article du Parisien cité par Aclo :

Les cinq tours sur l’île Seguin, c’est fini
http://www.leparisien.fr/boulogne-billancourt-92100/les-cinq-tours-sur-l-ile-seguin-c-est-fini-01-12-2011-1746921.php

Actarus

Aclo

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2011

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Aclo le Jeu 1 Déc 2011 - 7:51

Après les réactions en chaîne suscitées par le projet de l’architecte Jean Nouvel sur l’île Seguin — cinq « châteaux » d’une centaine de mètres de haut, « avec des jardins et des terrasses colossales » —, le député-maire (UMP) de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a décidé d’abandonner toute idée d’immeuble grande hauteur sur l’île Seguin.
C’était dans l’air, à six mois des élections législatives et alors que les détracteurs du projet se faisaient de plus en plus nombreux (NDLR : notre édition du 17 novembre). L’élu a officialisé la nouvelle mardi soir devant une assemblée de délégués de quartier, fustigeant notamment les associations locales de défense de l’environnement, n’hésitant pas à les qualifier de « Soviets ».
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Mer 30 Nov 2011 - 22:47

Bonsoir,

Concernant les études d'impact, notamment la luminosité, la SAEM aurait fait (ou fait faire) des
études sur le sujet mais attention, les formes, hauteurs et emplacements des tours n'étant pas figés, il va être difficile de prendre ces études comme définitives. Le pavillon de la SAEM devrait ouvrir prochainement sur l'ile Seguin.

Mais en dehors de cette inquiétude légitime sur l'ensoleillement, je ferai très attention à la RD1 qui passe au pied de votre futur immeuble. Elle n'a pour le moment que deux voies et 25 000 véhicules par jour. Mais il est très probable qu'elle soit doublée comme la RD7 (sa soeur jumelle de l'autre côté de la Seine) ! Les nuisances sonores et de pollution exploseraient !

Actarus
avatar
Popartweb

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 419
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Reflets en Seine

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Popartweb le Mer 30 Nov 2011 - 19:06

Même cas de figure que vous au niveau de l'impact luminosité sur notre appartement. En revanche, nous nous étions fait à l'idée que nous ne pourrions rien faire face à ces futures constructions qui ne dépendent pas du promoteur...:-(
A suivre

Aclo

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2011

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Aclo le Mer 30 Nov 2011 - 14:29

Ok. merci pour votre réponse. Je comprends le raisonnement. Néanmoins, il devrait etre possible à minima de fournir une simulation de l'impact de ces tours sur la luminosité (notamment compte tenu de l'expostion sud des appartements) à l'instar de ce qui a été fait à Levallois et sur la base des plans actuels.
C'est le point sur lequel j'insiste auprès de Nexity et auquel ils répondent que je suis le seul à me manifester, ce qui m'étonne fortement. Si les demandes se multiplient, ils seront peut-etre contraints de la fournir...
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Mer 30 Nov 2011 - 13:54

Bonjour,

Je pense peu probable que Nexity puisse faire grand chose étant donné que cela ne relève pas de sa compétence mais de celle de la mairie de Boulogne à travers l'aménageur du quartier cad la SAEM.

Je ne sais pas quand vous avez acheté votre logement car le projet actuel de l'ile Seguin est connu depuis juillet 2010, même si la précision des hauteurs de tours date de 2011. Nexity s'abriter derrière cela et vous dire que les seuls éléments opposables sont la notice descriptive et les plans de votre logement que vous avez signé lors de la réservation puis le règlement de copropriété. Les éléments environnants ne relèvent pas des promoteurs.

Au mieux, s'ils reconnaissent que la commercialisation aurait été (un peu) trompeuse, ils pourraient peut-être faire un geste commercial mais j'en doute beaucoup.

Actarus

Aclo

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2011

Tours ile seguin

Message  Aclo le Mer 30 Nov 2011 - 11:26

bonjour

nous constatons que le projet de l'ile seguin intègre des tours qui dégraderont significativement la vue et la luminosité de notre futur appartement, malgré son exposition sud. Nous avons demandé à Nexity de nous indiquer les actions entreprises pour y remedier et garantir l'argument commercial qui nous avait été présenté au moment de notre signature, à savoir une "vue dégagée sur les coteaux de Meudon" (voire simplement de nous remettre une simulation sur l'impact de ces tours sur notre vue et notre luminosité tout au long de la journée). Ces sollicitations sont restées sans réponse jusqu'à ce jour, la chargée de compte se contentant de noter nos remarques. Cette dernière nous a indiqué que nous étions les seuls à réagir à la construction de ces tours, ce dont nous doutons fort...

D autres personne se sont elles manifestees a ce sujet aupres de Nexity?

avatar
Popartweb

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 419
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Reflets en Seine

L'Ile Seguin vers un Downtown Disney Orlando !

Message  Popartweb le Sam 26 Nov 2011 - 16:21

Une petite pointe d'humour pour notre future Ile Seguin...
Il y a un point commun, le Cirque du Soleil y est aussi installé Wink

avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Jeu 17 Nov 2011 - 13:14

Bonjour Spacewolf,

Est-ce que tu veux dire Forum du Pont de Sèvres ?

Dans ce cas, oui, il y a des parkings mais ils sont en cours de réamanégement (notamment à la suite de la création de la "montée") et de nombreux appartiennent soit aux tours de General Electric ou aux habitant des immeubles du Pont de Sèvres. Je ne sais plus combien de places sont publiques.

Actarus
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Jeu 17 Nov 2011 - 12:59

Bonjour,

"Ile Seguin : les tours ont du plomb dans l’aile
Le député-maire, Pierre-Christophe Baguet, pourrait abandonner son projet de tours sur l’île Seguin, craignant un revers aux prochaines législatives.

ROBERTO CRISTOFOLI | Publié le 17.11.2011, 07h00

Vox populi, vox dei? Alors qu’une demi-douzaine d’associations de défense de l’environnement s’apprêtent à déposer des recours contentieux devant le tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise) contre la révision partielle du plan d’occupation des sols (POS) de l’île Seguin qui permet la construction de 310000 m2 dont cinq tours de 100 m de haut, le député-maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, serait sur le point d’enclencher la marche arrière sur le sujet.

Le dernier épisode en date pourrait être un sondage commandé par ses soins à l’institut Ipsos.

Un sondage qui questionne notamment les Boulonnais sur les tours de l’île Seguin, sa propre image de marque dans la ville et celle de ses deux opposants majeurs : le vice-président du conseil général, Thierry Solère, également ex-premier adjoint démissionnaire pour cause de tours sur l’île Seguin, qui demande le retrait du projet, et l’ex-maire Pierre-Mathieu Duhamel. Tous les deux ont présenté une pétition de 6000 signatures contre les tours. Si le sondage avait été favorable à Pierre-Christophe baguet, nul doute qu’il l’aurait publié. Ce n’est pas le cas.

Les différents recours devraient mettre un an à être traités

Autre inquiétude de taille, les recours qui ne manqueront pas d’être déposés avant le 7 décembre et qui devraient mettre une année à être traités par la justice administrative. Pendant ce temps, aucun investisseur ne risquera le moindre centime sur l’île Seguin, de peur de vents judiciaires contraires. Si Pierre-Christophe Baguet renonce prochainement aux tours que l’architecte Jean Nouvel baptise pudiquement « châteaux » sur l’île Seguin, c’est de peur de perdre la prochaine élection législative. Dernièrement, à un de ses proches qui continuait de penser beaucoup de bien des tours Nouvel, il aurait laché : « Toi, tu peux les trouver bien, tu n’as pas des législatives dans six mois. »

A propos de lachâge, son voisin et mentor en politique André Santini, député-maire Nouveau Centre d’Issy-les-Moulineaux, dont il a été le proche collaborateur, n’a pas été tendre avec son ancien élève hier matin. Publiquement, l’ex-ministre a confié que « les tours de l’île Seguin ont du plomb dans l’aile ». Ce qui l’arrange bien, lui qui a en projet trois tours en entrée de ville d’Issy-les-Moulineaux sur l’emplacement jadis occupé par le journal « l’Equipe ». Et comme le marché de l’immobilier de bureau n’est pas extensible, tous ne trouveront pas preneur.

Construire des tours à Boulogne-Billancourt est une idée ancienne de Pierre-Christophe Baguet. Et pas seulement sur l’île Seguin. Président du groupe Hermitage qui pilote la construction de deux tours de 300 m de haut à La Défense, Emin Iskenderov se souvient avoir travaillé sur une hypothèse boulonnaise fin 2009 : « La France a eu l’intelligence de créer le quartier d’affaires de La Défense, c’est là que les tours doivent se construire, pas sur un site magnifique comme l’île Seguin qui a vocation à être une île de la Jatte bis en plus animé, un endroit qui se fréquente pour ce qu’il est. Une tour ne doit pas se faire n’importe où, considère le promoteur immobilier. La tour Montparnasse n’a pas sa place à Paris. Sur les oreilles de Mickey (NDLR : l’espace constitué de la gare routière et de l’échangeur avec les voies sur berges, communément désigné de la sorte par les Boulonnais pour sa forme) à Boulogne, on voyait bien que ça ne fonctionnait pas. Nous avons une responsabilité dans ce que nous laisserons à nos enfants et à nos petits-enfants. »

Contacté, le député-maire de Bou- logne-Billancourt n’a pas donné suite. Quant à Jean Nouvel, il était injoignable hier.

Le Parisien"

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/ile-seguin-les-tours-ont-du-plomb-dans-l-aile-17-11-2011-1724319.php

Actarus
avatar
spacewolf1

Immeuble : Alliage City
Messages : 225
Date d'inscription : 30/08/2010

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  spacewolf1 le Jeu 17 Nov 2011 - 10:48

Y a pas également un parking sous le Forum de Sèvres ???
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Mer 16 Nov 2011 - 23:22

Bonsoir,

Il semble que la capacité du Cirque du Soleil sur l'île Seguin soit entre 2600 et 3000 places :
http://universducirque.free.fr/actualite-cirque.php?annee=2011&mois=10
http://www.aucoeurdelileseguin.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=45&Itemid=25&lang=en

Pour le moment, seul le parking au pied du pont Renault (600 places) peut servir. Le second qui sera au pied du pont Daydé fera aussi 600 places. Restera le parking sur l'île d'une capacité non précisée pour le moment mais d'au moins 1000 places.

Actarus
avatar
goldorak

Immeuble : Revea City
Messages : 127
Date d'inscription : 09/08/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  goldorak le Mer 16 Nov 2011 - 20:54

Et concernant les accès sous-dimensionnés, il suffit déjà de voir comment se transforme le cours de l'île Seguin rien qu'avec une représentation du Cirque du Soleil sur l'île... Pour quelques centaines de personnes présentes, des "bouchons", une impossibilité de trouver une place de stationnement en tournant 10 fois dans le quartier et j'en passe.

avatar
Popartweb

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 419
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Reflets en Seine

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Popartweb le Ven 11 Nov 2011 - 20:52

Encore merci pour vos explications...
avatar
e-bb

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 93
Date d'inscription : 29/10/2010

Les bureaux

Message  e-bb le Ven 11 Nov 2011 - 14:30

On peut espérer que la SAEM aura mené une étude de marché avant de décider de consacrer une telle surface à des bureaux. Quoi qu'il en soit, pour la vente et la construction, il y a deux possibilités : un client passe commande d'un immeuble de bureaux à un promoteur ou bien le promoteur investit dans des "bureaux blancs" qu'il mettra en vente ou en location par la suite.
Ces derniers mois, d'après le maire, il était question qu'un groupe du CAC 40 passe commande d'une tour de bureaux sur l'île Seguin pour installer son siège. Cela peut se comprendre : le lieu a vocation au prestige, l'emplacement, depuis une tour, sera enviable (vue, environnement).
En s'appuyant sur les mêmes éléments de valeur, des promoteurs pourraient juger l'opération intéressante, à condition donc que cet emplacement présente des avantages par rapport à d'autres avec lesquels il est mis en concurrence (La Défense, Saint-Denis, Balard, grande couronne). En 2011, le taux de vacance des bureaux dans la boucle sud de Paris était de 10 %, ce qui fait donc réfléchir à deux fois, comme vous le dites, avant de se lancer dans pareille opération.
A cet égard, le principal obstacle, dans tous les cas, bureaux blancs ou de commande, mis en avant par les oppositions municipales et les associations, est celui des transports et de l'accès. Le temps de trajet à pied pour rallier son bureau est important. Autre obstacle loin d'être négligeable, la question de la sécurité et de l'évacuation : les points d'accès ont été prévus pour une fréquentation de l'île bien inférieure et surtout, étalée sur la journée. Avec ce nouveau projet, on s'expose à des déplacements pendulaires massifs, sans que de nouveaux points d'accès (ponts, passerelles) soient à l'ordre du jour. C'est un paramètre qu'un promoteur ne peut négliger.
Dans tous les cas, la ville ne paiera pas pour des bureaux inoccupés, puisqu'elle n'a pas l'intention de les faire construire elle-même. La ville vend du terrain et des droits à construire, et la communauté d'agglomération GPSO percevra par la suite l'ensemble des taxes qui a remplacé la TP. C'est là, si les bureaux sont vides, que l'on peut redouter une conséquence financière, avec des recettes fiscales moins importantes que prévu. Avant d'envisager le cas des bureaux vides, il faut envisager celui de la vente, ou de la non vente, des terrains pour une activité de bureaux.
Aujourd'hui, tout le monde, majorité comme opposition, comme associations, comme observateurs, s'accorde à dire que ce qui coûte le plus cher à la SAEM, c'est le manque à gagner, c'est-à-dire l'absence de recettes. C'est même au nom de cela que le maire aurait changé son projet, au nom des investissements déjà réalisés sans retour. Le bien-fondé de ce raisonnement est lui-même l'objet de débats.
avatar
Popartweb

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 419
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Reflets en Seine

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Popartweb le Ven 11 Nov 2011 - 12:37

Merci e-bb pour cet éclaircissement sur l'aspect coordonnateur de l'aménagement par Jean Nouvel que j'avais oublié...
mais j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi l'on fait toujours plus de bureaux, compte tenu de leur excédent en IDF ?
Et qui va payer si ces bureaux ne sont pas occupés (promoteur, la ville de Boulogne...)


Dernière édition par Popartweb le Ven 11 Nov 2011 - 21:09, édité 3 fois
avatar
e-bb

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 93
Date d'inscription : 29/10/2010

Pourquoi n'y a-t-il pas de vidéo quasi-réaliste du projet

Message  e-bb le Ven 11 Nov 2011 - 11:50

@ Popartweb : Bonjour,

On ne peut répondre à toutes vos questions, hélas, mais en ce qui concerne la représentation/figuration du projet, l'explication est simple : Les ateliers Jean Nouvel ont remporté le marché de coordination du projet d'aménagement de l'île. Jean Nouvel n'est pas le maître d’œuvre de l'île. Il n'est pas l'architecte de l'île Seguin, il est le coordonnateur de l'aménagement. Autrement dit, les productions des ateliers Jean Nouvel pour l'île Seguin représentent deux choses : la plan-masse, figuré par la maquette, et une esquisse d'orientation, ce sont les tours végétalisées à l'aquarelle. C'est un cadre à partir duquel l'aménagement doit se faire, et c'est pourquoi ils ne peuvent en livrer une représentation plus précise, ça n'aurait pas de sens. A terme, les tours ne ressembleront sans doute pas du tout à ça, seules les hauteurs et, peut-être, leur emprise au sol, seront similaires.
Pour l'instant, les maîtrises d’œuvre pour les bâtiments de l'île n'ont pas été attribuées ; il faudrait pour cela que des permis de construire aient été délivrés et que le PLU soit purgé de recours.
avatar
Popartweb

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 419
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Reflets en Seine

Illusion et poudre de perlimpinpin !

Message  Popartweb le Mar 8 Nov 2011 - 23:52

Merci beaucoup pour cet article qui résume très bien l'état d'esprit de beaucoup de monde...

Pour ma part, je trouve que mon enthousiasme s'amenuise avec les mois qui passent. La crise économique et financière, les querelles des pour et des contre, me poussent à penser qu'il est invraisemblable qu'un projet sympa voit le jour avant encore de bonnes décennies. "François Pinault, si tu nous écoutes, tu dois bien sourire !!"

J'ai bp de mal à comprendre encore comment peut on construire autant d'immeubles de bureaux en France et IDF, compte tenu des dégraissages (en général) des entreprises, alors que le manque de logement des citoyens est le pb N°1 en France !!
Pensez vous que les entreprises recherchent réellement autant de bureaux ? Quand on voit les bureaux de la Bibliothèque François Mitterrand, La Défense, Issy les Moulineaux, Boulogne et j'en passe...

Ne va-t-on pas à la catastrophe financière si tous ces bureaux construits ne sont pas occupés ?
Je comprends qu'un équilibre entre logement/Services/Bureaux est important et nécessaire mais n'y-a t-il pas un gros déséquilibre quand on additionne le Trapèze et l'Ile Seguin ?

Je sais que l'avenir est fait de "paris" mais quand même...

De +, le peu d'images de gribouillis du projet Nouvel ne m'ont pas emballé, on ne voit rien, on ne distingue rien... Tout est illusion et poudre de perlimpinpin ! On est en XXI siècle et ils ne sont pas fichu de faire une vidéo quasi réaliste de leur projet. Comment voulez vous que l'on y adhère !!

Si quelqu'un peut m'éclairer, ce serait gentil...Wink
avatar
e-bb

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 93
Date d'inscription : 29/10/2010

Ile Seguin : retour sur la réunion d'information du 3 novembre

Message  e-bb le Lun 7 Nov 2011 - 12:32

Bonjour,

Jeudi dernier, les associations engagées contre le nouveau PLU de l'Ile Seguin organisaient une réunion d'information à l'espace Landowski.
L'e-bb vous en propose un compte-rendu : http://www.l-e-bb.info/faut-il-sauver-lile-seguin-21666

e-bb

Urban'

Immeuble : A renseigner
Messages : 23
Date d'inscription : 24/10/2010

L'Ile Seguin en quête de son futur. Les Echos 29/09

Message  Urban' le Dim 6 Nov 2011 - 11:33

Un autre article pour compléter celui posté avant-hier

L'Ile Seguin en quête de son futur. Les Echos 29/09 Catherine Sabbah

Alors qu'un nouveau quartier est né sur le « Trapèze », les terrains Renault situés à Boulogne, il ne se passe toujours rien sur l'Ile Seguin. Des constructions éphémères ne parviennent pas à dissimuler les difficultés financières dont la seule issue est la densification.

Il ne reste pas grand-chose de la mémoire ouvrière des usines Renault, que d'aucuns auraient souhaité préserver à Boulogne-Billancourt. A la place, déjà 5.000 habitants sur les 12.000 prévus en 2018 et au terme des chantiers, autant de salariés. Les promoteurs n'ont pas chômé.

Ni la société d'économie mixte, la Saem Val-de-Seine, l'aménageur des parcelles situées en bord de Seine, contenues dans les 45 hectares du « Trapèze ».

Près de 4.000 logements, 195.000 mètres carrés de bureaux et 12.000 mètres carrés d'équipements publics sont sortis de terre en dix ans, un record. Le montage de l'opération, sous la houlette de Jean-Louis Subileau, était pourtant quasi expérimental : un urbanisme public sans acquisition foncière. « Tout simplement parce que personne n'avait les ressources pour payer les 580 millions d'euros auxquels étaient estimés les terrains Renault », explique un ancien cadre de la Saem. Au gré des permis de construire obtenus, le constructeur automobile a cédé -et continue de vendre -son patrimoine foncier aux promoteurs Hines, Icade, Nexity et Sorif (groupe Vinci), réunis au sein du groupement DBS (Développement Boulogne Seguin)

vainqueur de l'appel d'offres lancé en 2001. De son côté, la Saem récupère gratuitement la moitié des surfaces vouées à devenir des espaces publics et à accueillir des équipements financés par les participations versées par les quatre mousquetaires. Ainsi était libellé le protocole négocié en 2001 entre Jean-Pierre Fourcade, alors maire de Boulogne, et Pierre Linden, représentant de DBS et Renault, en échange de la modification du plan local

d'urbanisme. Le PLU voté en 2003 transformait le plomb en or, autorisant à la place de ces mètres carrés industriels des bureaux et des logements. Sur cette rive, un quartier est né. Des routes ont été tracées, des équipements, construits, des espaces verts, plantés.



En face, le vide

Le contraste est frappant. Car, si ce nouveau morceau de ville a permis de réconcilier Boulogne avec la Seine, il lui a aussi ouvert les yeux sur un paysage au futur incertain : l'Ile Seguin, le joyau des « terrains Renault » est toujours vide. Un nouveau pont a bien été construit et plusieurs projets architecturaux ont été jugés, puis abandonnés. En 2008, c'est autour de ce projet urbain inabouti que le maire Jean-Pierre Fourcade a perdu son siège. C'est peut-être sur ce serpent de mer que son successeur, Pierre-Christophe Baguet, pariera le sien en 2014.

Contrairement aux terrains du Trapèze, les 11 hectares allongés sur la Seine appartiennent en grande partie à la ville, qui a dépensé 43 millions d'euros pour les acquérir en 2005. « Nous avons ensuite financé la construction d'un pont et de deux parkings. la ville a déjà dépensé 126

millions d'euros pour l'Ile Seguin », explique le maire. Son nouveau projet doit équilibrer ces dépenses. « Par quel moyen ? », interroge Thierry Solère, son ancien adjoint démissionnaire, vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine. Ce dernier de répondre : « En vendant plus de droits à construire, c'est-à-dire en faisant exactement l'inverse du programme de dédensification sur lequel il a été élu. »

De fait, les 175.000 mètres carrés prévus par l'ancien maire et dénoncés lors de la campagne de 2008 se sont mués en 330.000, dans le PLU approuvé en juin dernier. Le projet de l'architecte Jean Nouvel prévoit cinq tours de 95 à 120 mètres de hauteur. L'une d'elles est située sur un terrain du Conseil général. Son président, Patrick Devedjian, n'a aucune intention de lui faire une place. Le maire justifie ces nouveaux choix par un changement d'échelle. « Celle du Grand Paris, dont une station sera justement construite sur la rive. L'idée est de faire de l'île la tête de pont de la vallée de la culture. » Et d'énumérer les candidats à l'installation : les suisses Natural Le Coultre, le cirque numérique de Madonna Bouglione, la fondation Cartier, dont le bail, boulevard Raspail, échoit en 2016...

La vente de 140.000 mètres carrés de bureaux devrait permettre de financer les aménagements, évalués au total à 400 millions d'euros (dont les 126 déjà dépensés). « Les Boulonnais sont fiers de voir enfin quelque chose bouger, mais je sens bien leurs réserves sur les tours », déplore le maire. Plus d'une dizaine de recours gracieux ont été déposés le 5 août contre le projet, par des adversaires politiques ou de nouveaux habitants de la rive. Ils devraient se transformer en procédures contentieuses d'ici à quelques semaines. Pas sûr qu'en 2014, la campagne des municipales ne soit pas, à nouveau, polluée par les terrains Renault.

8

Urban'

Immeuble : A renseigner
Messages : 23
Date d'inscription : 24/10/2010

L'intégralité de l'article du Figaro paru du 2 novembre titré "l'ile Seguin va revoir sa copie"

Message  Urban' le Ven 4 Nov 2011 - 22:11

L'intégralité de l'article du Figaro paru du 2 novembre titré "l'ile Seguin va revoir sa copie"

avec un tel titre, on retient son souffle jusqu'à la fin l'article pour savoir comment évoluera la position du maire. Il faut espérer que le maire fasse encore évoluer sa position dans les mois à venir ... Les 8 associations présentes hier soir au cours de la réunion publique ont montré une illustration de ce que pourrait être les tours depuis le Trapèze : effrayant et scandaleux. Les associations qui se sont présentées hier soir sont crédibles. On doit montrer au Maire que nous les soutenons. Nous sommes potentiellement 5.000 riverains du quartier à nous mobiliser énergiquement quand il le faudra.

En guerre contre les tours, les riverains organisent une réunion publique. Alors que le maire de Boulogne et l'architecte Jean Nouvel réfléchissent déjà à des ajustements.

G20 à Cannes, G8 à Boulogne. L'île Seguin valait bien une réunion au sommet. C'est en toutcas ce qu'ont visiblement estimé huit associations de riverains. Ce jeudi soir à 19h30 (hier soir), elles organisent une rencontre avec les habitants à l'amphithéâtre Landowski, autour de l'aménagement de l'ancien site des usines Renault. Un terrain de 11,5 hectares toujours désespérément vide, d'où émergent seulement un restaurant et un cirque éphémères. Certes, un nouveau pont et deux parkings ont bien vu le jour. Mais pour le reste, la physionomie future du site, telle que l'a imaginée l'architecte Jean Nouvel, demeure très incertaine.

Petit résumé des épisodes précédents. Le 16 juin dernier, un an après la présentation du projet de l'architecte star, mêlant galeries d'arts, jardins, multiplexe de cinéma et cinq tours de bureaux et d'hôtels, le conseil municipal approuve la révision du plan local d'urbanisme (PLU) permettant le réaménagement. Les 175 000 m² jusqu'alors constructibles se transforment en 337 000 m². Soit le double de ce qui avait été initialement décidé par l'ancien maire Jean-Pierre Fourcade (UMP). Colère des associations et de certains voisins, qui présentent, dans la foulée, un recours gracieux en vue de revoir à la baisse les aménagements prévus. «Fin octobre, le député maire Pierre-Christophe Baguet (UMP) nous a écrit pour nous expliquer que c'était inenvisageable, se désole Jean-Louis Tourlière, président de l'association Boulogne Environnement. Or, au moment des élections municipales de 2008, il s'était pourtant engagé à dédensifier l'île en limitant sa construction à 110.000 m². En réalité, les droits à construire ont triplé!»

Réponse de l'intéressé : «J'ai quand même tenu compte de certaines objections et abaissé la constructibilité à 310.000 m². De toute façon, l'île Seguin a déjà coûté à la Ville plus de 132 millions d'euros, dont 43 millions pour l'acquérir. Or, toutes ces dépenses rendent désormais impossible une dédensification des lieux. On ne peut pas créer 4,5 hectares d'espaces verts, soit plus d'un tiers de l'île, ni vouloir une concentration unique en Europe de 140.000 m² d'activités culturelles, sans édifier à côté des bureaux. C'est une question d'équilibre financier.»

«Je ne suis pas obtus et Jean Nouvel non plus»
«En clair, on fait des tours de bureaux pour se payer de la culture, résume Jean-Louis Tourlière. Bien sûr que la proposition de Jean Nouvel est somptueuse, mais compte tenu du contexte économique, elle s'avère peu réaliste. Le projet global demanderait à être revu, au moins à la marge.» Un message que semble entendre Pierre-Christophe Baguet, malgré son rejet du recours gracieux. «Je ne suis pas obtus et Jean Nouvel non plus, affirme-t-il. Les Boulonnais sont très impatients de voir enfin les choses avancer sur l'île. Ils se disent également très fiers de sa vocation culturelle. La Fondation Cartier, une Cité du cirque dirigée par Madona Bouglione, un pôle d'art contemporain, un centre international des médias et du cinéma proposé par un investisseur américain en partenariat avec l'acteur Robert De Niro, un multiplexe Pathé de 16 salles et 3 200 places, une Cité de la musique, tout cela leur convient. Mais lorsque les tours surgissent, c'est là que le bât blesse. Dans l'inconscient collectif, elles renvoient à l'habitat dégradé de banlieue. Même ci celles de Jean Nouvel sont très effilées, haute pour l'une de 120 m et pour les autres de 100 m, ni plus ni moins que les tours du pont de Sèvres, il faut entendre les réticences.» Le maire se dit donc prêt à trouver des alternatives et confie qu'il travaille déjà avec Jean Nouvel à différentes solutions. «Je n'ai pas été convié à la réunion d'information organisée ce soir, mais j'attends aussi avec impatience les propositions qui en émaneront.»

À l'issue de la rencontre, les huit associations auront jusqu'au 15 décembre pour décider de transformer ou non le recours gracieux en recours contentieux auprès du tribunal administratif. Le temps que l'institution se saisisse du dossier et rende son jugement, il pourrait encore s'écouler… deux ans. De quoi décourager les actuels investisseurs ?

Candy

Immeuble : A renseigner
Messages : 43
Date d'inscription : 20/07/2011

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Candy le Jeu 20 Oct 2011 - 11:02

En quoi c'est une bonne nouvelle?
Une bonne nouvelle pour qui?
avatar
JM - B3

Immeuble : High Parc
Messages : 143
Date d'inscription : 26/08/2010
Localisation : High Parc

Le conservatoire n’ira pas sur l’île Seguin - 08/10/2011 - leParisien.fr

Message  JM - B3 le Lun 17 Oct 2011 - 22:48

Le conservatoire n’ira pas sur l’île Seguin - 08/10/2011 - leParisien.fr

Oui, vous avez bien lu.
En soit, c'est plutôt une bonne nouvelle. Reste à savoir où sur le trapèze ...

Le conservatoire devrait finalement trouver sa place dans le quartier du Trapèze. Il devrait abriter notamment une salle de concerts, un auditorium et cinq studios d’enregistrement.

La transhumance de musiciens lestés d’instruments n’aura pas lieu sur le pont Renault. Le conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Boulogne-Billancourt, qui devait s’installer sur l’île Seguin, sur l’emprise achetée par le conseil général (CG), se dirige vers une autre adresse. Le maire, Pierre-Christophe Baguet, l’a annoncé jeudi lors du dernier conseil municipal.

L’option la plus sérieuse se situe juste en face. « Le Trapèze semble une bonne solution, même s’il en existe d’autres », confirme le député-maire (UMP). Cette nouvelle évolution du plan d’aménagement de l’île Seguin trouve deux justifications. L’accessibilité insuffisante de l’île pointée par de nombreuses familles boulonnaises et la volonté du conseil général de donner plus d’ampleur à son pôle musical. « J’ai beaucoup écouté les parents, les associations », avance Pierre-Christophe Baguet. « C’était aberrant de vouloir sortir le CRR du centre-ville, qui reste le point idéal pour accueillir les enfants », souligne pour sa part Thierry Solère, conseiller municipal d’opposition et vice-président (UMP) du conseil général.

Le CRR, qui héberge aussi l’école municipale de musique et de danse, a besoin d’espace pour les quelque 2800 personnes qui le fréquentent. Le projet initial prévoyait de construire un CRR de 5000 m2 sur l’île Seguin, mais il aurait fallu 11000 m2 pour accompagner son développement.

Des places de parking sous le jardin central

« Quand j’ai demandé à Patrick Devedjian de prévoir un bâtiment de 11000 m2, il m’a répondu qu’il avait lui aussi des besoins plus importants. Nous avons donc décidé d’un commun accord de procéder chacun de notre côté tout en gardant le partenariat entre le CRR et le pôle musical du CG », précise Pierre-Christophe Baguet.

Le président du département entend faire du terrain autrefois dévolu à la Fondation Pinault l’une des attractions culturelles du Grand Paris. Plusieurs infrastructures devraient y figurer : une salle de concerts de 3500 places assises, un auditorium avec une fosse d’orchestre et 900 sièges, 5 studios d’enregistrement, des locaux destinés à la Maîtrise des Hauts-de-Seine et peut-être des logements pour les artistes. Le CG souhaite également développer un espace pouvant accueillir des réceptions ou des conventions d’entreprises afin d’assurer la viabilité de l’ensemble. « Patrick Devedjian veut faire plus vite, plus grand et plus beau, se réjouit Pierre-Christophe Baguet. C’est très bien que le CG, un partenaire clé dans l’aménagement de l’île Seguin, s’investisse car le pôle musical constitue un élément structurant. »

Les exigences du département en termes de places de stationnement (600) n’effraient pas l’édile boulonnais. « Il est tout à fait légitime que les activités présentes sur l’île bénéficient d’un minimum de parkings, assure Pierre-Christophe Baguet. Nous les avons prévues en dessous du grand jardin central. » Il ne reste plus qu’à attendre le vote des conseillers généraux. Il s’effectuera à l’issue de la présentation du projet, qui interviendra sans doute en décembre.


Le lien permanent : http://www.leparisien.fr/boulogne-billancourt-92100/le-conservatoire-n-ira-pas-sur-l-ile-seguin-08-10-2011-1643538.php
.
avatar
e-bb

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 93
Date d'inscription : 29/10/2010

Deux représentants de l'opposition municipale siègeront désormais à la SAEM

Message  e-bb le Sam 15 Oct 2011 - 13:03

Bonjour,

Ce fut la surprise du conseil municipal du 6 octobre dernier : le maire a proposé à UPBB et @lternance de déléguer chacun un représentant au conseil d'administration de la SAEM : http://www.l-e-bb.info/deux-representants-de-lopposition-a-la-saem-20653

e-bb

R d'Horizon

Immeuble : Horizon Parc
Messages : 3
Date d'inscription : 07/02/2011

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  R d'Horizon le Mer 5 Oct 2011 - 11:52

Quand Thierry Solère défendait les tours voir l'article du Parisien.
Lettre anti-tours : Manipulation des riverains pour son intérêt personnel ? Razz ?

jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

lettre de Pierre-Mathieu Duhamel et Thierry Solère

Message  jush le Lun 3 Oct 2011 - 16:44

http://solere.blogs.com/files/lettre_tours_pmd_ts.pdf

Daniel

Immeuble : 70° Sud
Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2010

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Daniel le Mer 28 Sep 2011 - 11:09

Le maire de Levallois a senti le vent tourner en sa défaveur :
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/patrick-balkany-renonce-a-ses-tours-27-09-2011-1627056.php
http://www.sauvonslileseguin.com/patrick-balkany-renonce-a-ses-tours/

Ce revirement est tout à son honneur. Notre Maire, Pierre-Christophe BAGUET ferait bien de s'en inspirer. Ce projet est une machine à perdre électoralement, Monsieur Baguet ne devrait pas dire "merci" à Jean Nouvel qui souhaite laisser son "empreinte", plus encore que le maire.

Dans l'article du Parisien, on peut y lire : "Le maire a eu peur de la réaction des habitants et notamment de la mobilisation de l’électorat de droite, qui craignait pour son patrimoine, détaillait-elle dans la soirée. Un appartement dans la commune, il faut savoir que c’est l’investissement d’une vie, vingt-cinq ans d’endettement… Les gens n’ont pas envie de voir leur bien immobilier dévalorisé par les tours." Eh bien oui, c'est exactement cela ! sans compter tous les autres gènes urbaines déjà cités sur ce forum.

Un propriétaire qui a pris un emprunt sur de longues années, ... comme tous les autres habitants du quartier ...

HR92

Immeuble : Avant Seine
Messages : 21
Date d'inscription : 22/09/2010

Ile Seguin : la construction de la tour la plus haute (120M) est remise en cause par le Conseil Général

Message  HR92 le Jeu 22 Sep 2011 - 7:20

Bonjour à tous les habitants du quartier. Le journal Le Parisien vient de publier cet article sur son site.
Ile Seguin : l’une des cinq tours est menacée

La salle de concerts et les équipements culturels prévus par le conseil général pourraient occuper toute la pointe aval de l’île. Et interdire la construction d’une tour sur cette parcelle.


La menace ne vient pas toujours de là où on l’attend. Alors que huit associations ont déposé début août des recours gracieux devant le tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise) contre le plan local d’urbanisme permettant de construire cinq tours sur l’île Seguin, ce sont les projets d’équipements culturels du conseil général qui viennent faire vaciller l’un de ces immeubles.

Ces infrastructures départementales — une grande salle de concerts, notamment — doivent pousser sur la pointe aval de l’île, jadis convoitée par François Pinault pour y installer sa fondation d’art contemporain. Quand, le2 juillet 2010, la Saem Val de Seine Aménagement — l’outil municipal en charge de la reconversion des terrains Renault — a vendu au conseil général et pour l’euro symbolique les 32000 m2 de ce terrain, elle comptait bien en récupérer une partie afin de permettre la construction d’une des cinq tours prévues dans le projet conçu par l’architecte Jean Nouvel. Et d’en toucher les droits à construire, estimés à environ 50 M€.

Mais aujourd’hui, le président du département, Patrick Devedjian, ne veut plus entendre parler d’une rétrocession de cette partie de la pointe aval et le répète à qui veut l’entendre. En clair, le département entend établir ses installations sur toute la parcelle.

« Le projet tel qu’il est imaginé implique une emprise suffisamment confortable, explique pudiquement Christian Dupuy (UMP), vice-président du conseil général en charge de la culture et maire de Suresnes. Nous avons prévu un auditorium de 900 places, une salle de concerts de 3000 à 5000 places, des plateaux de répétition, l’installation du conservatoire de musique à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt, des locaux de résidence et des commerces culturels. »

Selon les premières estimations, cet ensemble départemental qui doit servir de locomotive à l’île Seguin coûterait aux environs de 150 M€, avec un financement que Patrick Devedjian veut « public-privé ». Le projet pourrait être rendu public d’ici à la fin de l’année, ou au plus tard début 2012.

Démissionnaire au printemps de son poste de premier adjoint pour cause de désaccord avec le député-maire de Boulogne, notamment à propos de la présence de tours sur l’île Seguin, le vice-président du conseil général, Thierry Solère (UMP), se félicite de la tournure des événements.

« J’ai dit, lors du vote du plan local d’urbanisme en juin dernier, que je m’opposerai à la rétrocession de cette parcelle par le conseil général. Aujourd’hui, je me félicite de la décision de Patrick Devedjian, qui prévoit sur la pointe aval un très bel ensemble d’équipements culturels pour Boulogne-Billancourt et pour le département dans le cadre de la Vallée de la Culture. Une tour de moins, c’est un bon début, il n’y en a plus que quatre qui doivent disparaître. »

Contacté, le député-maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, n’a pas donné suite.

Daniel

Immeuble : 70° Sud
Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2010

Article Le Parisien 8 août 2011 - Et encore un projet de tour en moins dans le 92

Message  Daniel le Lun 8 Aoû 2011 - 14:58

Confrontés à la même problematique en raison de leur mitoyenneté avec La Défense, nos voisins de Neuilly sont soulagés.

La tour Generali tombe de haut
Exit le projet Generali à La Défense. L’aménageur du quartier d’affaires vient de confirmer son retrait. Des bureaux devaient être installés sur une surface de 91200 m2.
FLORENCE HUBIN | Publié le 08.08.2011, 07h00

La silhouette de l’élégant gratte-ciel surmonté d’un beffroi orné d’une flèche s’élançant vers le ciel, dessinée par l’agence Valode & Pistre, ne se dressera jamais dans la forêt de tours du quartier d’affaires.
« L’assureur italien Generali — troisième européen — a renoncé à cet investissement », vient de confirmer l’Etablissement public d’aménagement de La Défense Seine-Arche (Epadesa). Un abandon qu’officiellement l’aménageur se refuse à expliquer, mais qu’il commente ainsi : « Cela ne remet pas en cause le projet de tour. Generali, qui a beaucoup investi en études, peut le revendre à un autre investisseur. Le permis de construire est aujourd’hui purgé de tout recours. »
Ce retrait représente pourtant un coup dur pour le quartier d’affaires et assombrit l’avenir. La tour Generali aurait dû être livrée en 2013 sur la commune de Courbevoie. Erigée en lieu et place de l’actuel immeuble Iris, derrière First, elle devait développer 91200 m2 de bureaux sur 265 m de hauteur.

Sur les raisons de ce retrait, les commentaires vont bon train dans le quartier d’affaires. « Generali France aurait voulu faire cette tour, mais la société a eu des problèmes de liquidité », croit savoir Jean-André Lasserre, conseiller général et conseiller municipal socialiste de Courbevoie. Dans la majorité, un élu estime, lui, qu’il s’agit d’un « problème de gouvernance interne à Generali ».
Le projet avait, dès le départ, rencontré plusieurs obstacles. En juin 2008, Jacques Kossowski, député-maire UMP de Courbevoie et vice-président de l’ex-Epad, avait refusé de signer le premier permis de construire. L’édile jugeait l’ensemble « trop imprécis et parfois contraire aux exigences urbaines ». Il n’était pas satisfait des accès et de la circulation prévus au pied de la tour, notamment des trottoirs « trop étroits » et de « l’absence de liaison entre le boulevard Circulaire et le parvis ».
Le second permis, déposé quelques semaines plus tard, a été accepté mais avait fait l’objet de trois recours : le premier de l’association de riverains Neuilly Défense, le deuxième de la société GAN Eurocourtage (tour Prisma) et le troisième de la tour Manhattan (dont le projet de reconstruction et de surélévation a été retiré depuis par son promoteur). Motif : les plaignants estimaient que la construction de ce nouveau gratte-ciel leur boucherait la vue.
Un peu plus d’un an après l’annonce du retrait de la tour Signal de Jean Nouvel, l’annonce de cet abandon de Generali devrait en tout cas relancer la polémique sur les possibilités de financement des projets de tours de bureaux à La Défense en cette période de crise économique. « Notre sentiment est que les grands promoteurs n’ont pas les fonds propres suffisants, avance Jean-André Lasserre, et que les loueurs potentiels ne les ont pas non plus pour travailler sur des gros sièges. »[i]
avatar
spacewolf1

Immeuble : Alliage City
Messages : 225
Date d'inscription : 30/08/2010

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  spacewolf1 le Mar 26 Juil 2011 - 19:42

konflict a écrit:a mon avis ce choix est un choix financier (ou comment eponger les dettes du predecesseur JP Fourcade.

Tu oublies également un "léger" détail... entre le programme de 2008 et aujourd'hui il y a eu la suppression de la taxe professionnel en 2010. Ca fait également un très manque à gagner pour Boulogne...

konflict

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 20
Date d'inscription : 06/01/2011

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  konflict le Mar 26 Juil 2011 - 12:12

PC Baguet a vendu aux boulonnais en 2008 un projet qui faisait rever. 110 000m2 en plein air ....avec des aires de jeux, un port de plaisance ...tout est dans la video ci dessous ou on voit PC baguet presenter son projet.

5 ans ont passé,PCB a été elu, et le projet a failli se transformer en 5 tours de 100m de haut avec une densité superieure a 15% a celle de la defense. de qui se moque t on? j'ai été retrouver la video de 2008

http://www.dailymotion.com/video/x4mo2h_ile-seguin-le-projet-de-pc-baguet_news

bref indépendamment des promesses non tenues,

generer une densité pareille a boulogne est de la pure folie ...deja que notre quartier est voué a devenir tres dense(beaucoup plus que la moyenne de boulogne) mais avec les tours ca va devenir n'importe quoi ...et ce sans des infrastructures de transport adaptées.
comparons a la defense evidemment qui a le circulaire, un tramway qui la traverse de part en part et qui s'etend, une ligne de metro, une ligne de RER .un acces autoroutier de qualité A14, A86 ...ainsi qu'un reseau souterrain de haut niveau (tunnels partout) et qui malgré tout cela rencontre de nombreux problemes de transport (ligne A la plus chargée d'europe, et la plus saturée., ligne 1, meme probleme), embouteillages monstres.bref ...

de la pure folie.

au final si je cherche a comprendre le pourquoi de cette densité delirante retenue pour l'ile seguin

a mon avis ce choix est un choix financier (ou comment eponger les dettes du predecesseur JP Fourcade.
et bien moi je prefere que 110 000 habitants payent un peu plus d'impots...plutot que les 10 000 habitants du pont de sevres trinquent pour payer les depenses excessives du predecesseur de PCB dans le musée belmondo.

oli

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 126
Date d'inscription : 26/07/2011

Tirer le meilleur parti du projet Nouvel

Message  oli le Mar 26 Juil 2011 - 10:42

Ayant recemment pris connaissance du projet de Jean Nouvel pour l'ile Seguin, je comprends les reactions concernant les tours mais je trouve que certaines critiques sont exagerees et risquent de mettre a mal un projet qui a beaucoup de sens malgre des lacunes il est vrai.
Le nombre de lieux de culture populaire ou autres prevus sur ce site est impressionnant. Et pour une fois il ne s'agit pas de nous construire un enieme musee. Il y en a pour tous, il y aura entre autres des salles de concert, un dome de "cirque numerique" ou autres spectacles, des cinemas, des salles d'expo et autres lieux d'art contemporain, des commerces design, des cafes et restos sympas pour sortir entre amis. Ce serait un lieu de convergence, de loisirs et de plaisirs urbains au sens positif du terme. Il faudra penser a laisser une certaine flexibilite a ces lieux de maniere a ce qu'ils puissent s'adpater a l'evolution de la demande en terme d'offre culturelle.
Oui une certaine surface de metres carres de bureaux est prevue, mais ces metres carres ont au moins deux importantes vertus : permettre de financer le projet dans un premier temps, et surtout donner une vie supplementaire et indispensable a cette ile et a ses commerces dans la journee en semaine et pas seulement le soir et le week end. Quel triste resultat si l'ile n'etait vivante que les week ends ! Les employes des bureaux de l'ile, et du trapeze, seront des acteurs majeurs pour que l'ile ne s'endorme pas et que les emplois qui y seront crees soit durables et perennes.
Le site d'implantation de cette agora culturelle est ideal, et cette agora justifiera d'autant plus la construction rapide d'une station de metro du Grand Paris Express, dont la zone du trapeze et le quartier du pont de Sevre ont deja eux aussi cruellement besoin. On peut reflechir au positionnement de la gare souterraine entre l'ile seguin et le pont de Sevre de maniere a optimiser la desserte du quartier du trapeze et de l'ile Seguin ainsi que la correspondance avec la ligne 9 du metro.
Fallait-il construire un enieme parc sur cette ile ? Le projet prevoit deja pas mal d'espaces verts et de relaxation/ detente, et les Boulonnais ont deja a proximite immediate de leur ville le bois de Boulogne, le Parc de Saint-Cloud, le Parc du trapeze, l'ile Saint Germain, la Foret de Meudon et ils auront bientot les futurs amenagements des quais de Seine. L'idee d'une ville et a fortiori de la metropole parisienne n'est elle pas de profiter du nombre de personnes vivant ensemble pour aussi offrir de maniere rentable des services toujours plus divers et singuliers, toujours plus d'opportunites a ses habitants en termes de loisirs et d'occupations.
Alors oui, reste le probleme des tours. On sait que le terme effraie, on sait que le terme concentre les attentions de l'opinion, quitte a en abuser... On peut d'ailleurs constater que c'est quasiment l'unique terme repris en boucle par les medias ou autres intervenants dans le cadre de cette polemique. Je vous concede que je ne trouve pas que cette forme de batiment soit adaptee au site en question, du moins pas a 120 m de hauteur. Pour autant, si c'est le point majeur de discorde, ne pourrait-on pas reflechir a des modifications, sous la forme de batiments plus compacts (emprise au sol elargie et hauteur moindre, quitte a encore diminuer legerement la quantite de bureaux sur l'ile, mais pas trop quand meme car l'ile doit etre vecue en semaine, sinon on aurait un syndrome la defense inverse, c'est a dire un endroit desert la plupart du temps excepte le week end...)
Ce projet a besoin de la contribution de tous pour etre ameliore, et ce projet est aussi une trop grande chance pour les habitants de Boulogne et des communes environnantes pour etre dezingue sans autre forme de proces. Le projet doit rester ambitieux et realiste, doit accelerer la creation de nouvelles dessertes de transports en commun, doit creer une agora moderne au sein d'une aire urbaine rehabilitee et equilibree, socialement mixte, implantee au fil de l'eau et riche d'espaces verts multiples, le projet doit s'illustrer de par des batiments integres a leur environnement mais aussi architecturalement novateurs et divers. Ayons une vision de l'avenir a la fois ambitieuse, realiste et equilibree pour le quartier et la ville !

HR92

Immeuble : Avant Seine
Messages : 21
Date d'inscription : 22/09/2010

Les recours en préparation par les associations

Message  HR92 le Mer 13 Juil 2011 - 17:26

Le Parisien a publié un article il y a une semaine sur les recours en préparation par les associations. Vous remarquerez sur la photo la quantité de végétation déposée sur la maquette ! Il s'agit de la maquette présenté le 16 juin dernier lors du Conseil Municipal.
Une autre maquette du projet, toujour en plexi, est exposée au pavillon d'information située jusqu'au 25 juillet au 57 rue Yves Kermen (avant de fermer cet été puis de réouvrir mais sur l'Ile Seguin en ... octobre). Ce serait intéressant de comparer les 2 maquettes ...


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  jush le Sam 18 Juin 2011 - 14:28

Bravo! Quel travail!
avatar
e-bb

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 93
Date d'inscription : 29/10/2010

Retour sur l'adoption du PLU de l'Ile Seguin jeudi soir

Message  e-bb le Sam 18 Juin 2011 - 13:37

Bonjour,

Nous avons suivi les 2h30 de débat préalable à l'adoption du PLU de l'Ile Seguin :
http://www.l-e-bb.info/ile-seguin-quand-tu-nous-tiens-tome-1-16927
http://www.l-e-bb.info/ile-seguin-lunique-objet-17020

e-bb

jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Le Monde 16 juin

Message  jush le Sam 18 Juin 2011 - 9:03

A noter: la phrase surlignée: renoncer au jardin et au parking!


Le projet de " Babylone moderne " pour l'île Seguin.
Sur l'île Seguin, à Boulogne, les cinq tours de bureaux proposées par Jean Nouvel créent déjà la polémique
La majorité du maire UMP, M. Baguet, est divisée, et des associations envisagent des recours
A Boulogne-Billancourt, l'île Seguin, en forme de haricot de 11,5 hectares lové dans un coude de la Seine, face à Meudon, est un quasi-terrain vague depuis la démolition des usines Renault en 2005. Seuls quelques jardins recouvrent les anciens terrains industriels. Depuis le retrait précipité en 2005 du projet de fondation d'art contemporain du milliardaire François Pinault, le site se cherche un destin.
Pierre-Christophe Baguet, le maire (UMP) de Boulogne, pensait l'avoir trouvé : l'île sera " la première traduction concrète du Grand Paris "promis par Nicolas Sarkozy, déclare-t-il au Monde, jeudi 16 juin. Mais le projet suscite la colère de nombreuses associations locales et l'hostilité d'une partie de la droite municipale. Des recours sont prévus pour faire barrage à ce que les détracteurs du projet dénoncent comme une " Défense-bis ".
Jeudi 16 juin, l'édile a obtenu la révision du plan local d'urbanisme (PLU) pour permettre la construction de cinq tours de bureaux imaginées par Jean Nouvel. Loin d'un simple programme immobilier, il s'agit, selon l'architecte, de bâtir une " Babylone moderne " qui soit aussi" l'île de tous les arts ".
Outre les cinq gratte-ciel, l'île accueillera 16 salles de cinéma, une salle de concert de 800 places, un chapiteau de cirque dessiné par Philippe Starck, des galeries d'art et une résidence d'artistes. La Fondation Cartier devrait y prendre ses quartiers. L'aménagement de l'île Seguin " va déplacer le centre de gravité culturel de Paris vers l'ouest ", proclame M. Baguet.
Le projet sera écologique : un jardin de 4,5 hectares sera dessiné par le paysagiste, Michel Desvigne, qui imagine aussi une immense serre sous verrière. Seules les voitures électriques auront accès au site, les autres devront stationner dans un parking souterrain sous le jardin. Une station du futur métro du Grand Paris est prévue pour 2023. D'ici là, l'île sera desservie par la navette fluviale Voguéo.
Les associations de défense de l'environnement ne l'entendent pas ainsi. Huit d'entre elles et plusieurs collectifs de riverains dénoncent le" bétonnage " de l'île qui va obstruer la vue sur Paris depuis Meudon et créer des nuisances de circulation aux abords de l'île Seguin.
La majorité municipale s'est scindée sous l'effet du projet. Colistier de M. Baguet aux élections municipales de 2008, Thierry Solère (UMP) a démissionné de son poste de premier adjoint après que le maire lui a enlevé, mi-mai, sa délégation à l'urbanisme. Deux autres adjoints ont également démissionné. Tous trois accusent M. Baguet d'avoir trahi ses engagements de la campagne municipale. M. Baguet avait alors proposé un projet de 110 000 m2. Il prévoit de construire aujourd'hui 310 000 m2.
M. Baguet explique avoir réévalué son ambition en découvrant le projet présidentiel du Grand Paris et celui de la " vallée de la culture "porté par Patrick Devedjian, le patron (UMP) du département. Le conseil général s'est engagé à financer pour 150 millions d'euros la future salle de concert sur l'île Séguin. M. Solère n'en démord pas : " Le projet de M. Baguet ne se fera pas en raison des recours des associations, et entraînera un trou financier abyssal. "
A la charge de la société anonyme d'économie mixte Val-de-Seine, l'opération est estimée à 465 millions d'euros. 320 millions sont prévus pour l'aménagement des berges, des jardins, du pont, des parkings, de la verrière. La vente des tours devra permettre de couvrir toutes ces dépenses. " Pour atteindre le point d'équilibre financier, sans rogner sur les 140 000 m2 d'activités culturelles, à un moment donné, il a fallu monter un peu les immeubles vers le ciel ", concède M. Baguet. Deux des tours n'ont pourtant pas d'acquéreur à ce jour. Si elles ne trouvent pas preneur, " on renoncera au jardin sous verrière ou au parking, car je ne dépenserai pas l'argent que je n'ai pas ", s'engage M. Baguet.
Jeudi, le maire a tenté d'apaiser les craintes : dans le PLU révisé, la plus haute tour ne dépassera pas 120 mètres (30 étages) contre 160 mètres prévus au départ par Jean Nouvel. Les quatre autres s'échelonneront entre 100 mètres (20 étages) et 60 mètres (13 étages).
" Dès qu'un immeuble est un peu plus dense, un peu plus haut, on flingue ", a déploré Jean Nouvel sur France Inter, mercredi 15 juin. Ces tours n'ont pourtant " rien à voir avec celles de la Défense ", a insisté l'architecte, pour qui densité rime avec écologie.
Béatrice Jérôme
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10132
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  Actarus le Ven 17 Juin 2011 - 23:59

Bonsoir

Le reportage de TF1 au 20h ce soir :
http://videos.tf1.fr/jt-we/ile-seguin-le-projet-de-jean-nouvel-adopte-6540812.html

Le reportage du Soir 3 de France 3 Ile de France ce soir (à partir de 3min 28s) - attention il ne restera accessible que quelques jours :
http://www.pluzz.fr/soir-3-paris-ile-de-france-2011-06-17-22h45.html

Actarus

jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Adoption du PLU de l'Ile Seguin

Message  jush le Ven 17 Juin 2011 - 13:17

Le plan d'urbanisme de l'île Seguin adopté dans la douleur
Parisien_Hauts De Seine [Le] - vendredi 17 juin 2011

Les opposants de Meudon mobilisés
Parisien_Hauts De Seine [Le] - vendredi 17 juin 2011

Cette loi qui peut tout faire capoter
Parisien_Hauts De Seine [Le] - vendredi 17 juin 2011

Boulogne / Ile Seguin Le PLU voté sous des huées
Première Heure Île De France - vendredi 17 juin 2011


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Articles du 16 juin avant le conseil municipal

Message  jush le Jeu 16 Juin 2011 - 14:35

Voilà les tours de l'île Seguin
Parisien_Hauts De Seine [Le] - jeudi 16 juin 2011

Boulogne-Billancourt : les tours de l'île Seguin suscitent l'émoi
Echos [Les] - jeudi 16 juin 2011

On assassine l'île Seguin
Libération - jeudi 16 juin 2011

Densité
Echos [Les] - jeudi 16 juin 2011

Le jour où Renault ferma son usine historique
L' Usine Nouvelle - jeudi 16 juin 2011


Daniel

Immeuble : 70° Sud
Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2010

Voilà les tours de l’île Seguin - Les mécontents vont manifester ce soir

Message  Daniel le Jeu 16 Juin 2011 - 14:19

Le Parisien, le 16 juin

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/voila-les-tours-de-l-ile-seguin-16-06-2011-1495392.php


Le conseil municipal de Boulogne se réunit ce soir pour adopter le plan local d’urbanisme qui rendra possible la construction de cinq tours de 100 m de haut sur l’ancien site de Renault.
Le projet de Jean Nouvel, l’architecte désigné pour coordonner l’aménagement de l’île Seguin, aborde un tour concret ce soir. Les élus de Boulogne s’apprêtent à adopter la révision du plan local d’urbanisme (PLU) qui permettra la construction de 335000 m2, contre le précédent qui autorisait 175000 m2. A savoir la construction de quatre tours de bureaux d’une centaine de mètres, soit une quarantaine d’étages, et une cinquième plus haute, de 120 m, qui abritera aussi un hôtel.
Outre ces tours, qui cristallisent toutes les oppositions, l’île devrait accueillir un long jardin couvert sous verrière, des commerces, un multiplexe cinématographique et des pôles d’art et de musique à chaque extrémité, notamment un équipement culturel voulu par le conseil général des Hauts-de-Seine.
Parmi leurs opposants, l’ancien maire et… les voisins
Le conseil municipal de ce soir devrait toutefois être l’occasion d’échanges radicalement opposés sur le devenir de ce site de 11,5 ha qui abritait jusqu’en 1992 les usines Renault. En premier lieu parce que le maire (UMP) de Boulogne, Pierre-Christophe Baguet, en campagne pour les élections municipales au printemps 2008, avait d’abord fustigé le projet de son prédécesseur Jean-Pierre Fourcade, promettant une fois élu de réduire l’urbanisation à 110000 m2, avec des bâtiments qui n’excéderaient pas 50 m de haut. Pierre-Christophe Baguet, qui dit aujourd’hui « avoir changé d’avis », s’est notamment attiré les foudres de trois de ses adjoints et d’un conseiller municipal délégué, qui ont rendu leur tablier. De son côté, le groupe d’opposition animé par l’ex-maire et toujours sénateur Jean-Pierre Fourcade est lui aussi farouchement opposé à la densification de l’île Seguin.
Le projet défendu par le député-maire de Boulogne-Billancourt cause aussi des soucis à ses voisins. A commencer par son ami de longue date, le maire de Meudon, Hervé Marseille (Nouveau Centre), dont les habitants sont directement concernés par la présence de tours qui leur boucheraient la vue sur la capitale. Pour tenter d’éteindre le mécontentement, Hervé Marseille a écrit aux riverains proches de l’île Seguin en annonçant qu’il sera « très vigilant sur ce dossier ». « Je n’ai pas manqué d’alerter la municipalité de Boulogne en exprimant les réserves de la ville de Meudon », explique-t-il.
D’autre part, les huit associations rassemblées au sein d’un « G 8 » militant pour une urbanisation moins dense, autour des 175000 m2 qu’elles avaient âprement négociés en leur temps avec Jean-Pierre Fourcade, sont fermement décidées à faire barrage au bétonnage et aux tours de grande hauteur. Si elles décidaient de déposer des recours contre ce PLU, cela entraînerait un énième retard dans l’aménagement de l’île et aurait des conséquences financières fâcheuses pour la ville, qui n’en a pas besoin.



Les mécontents vont manifester



Le Parisien le 16.06.2011
C’est en bus que les habitants de Meudon ont prévu de descendre de leur colline ce soir pour manifester devant l’hôtel de ville de Boulogne-Billancourt à l’occasion du conseil municipal. Ils se sont donné rendez-vous à 18 heures devant la gare de Bellevue, d’où ils gagneront ensuite le lieu de la manifestation. « Nous nous déplaçons pour dire notre opposition à ces projets de tours qui vont nous boucher la vue sur Paris, tonnent-ils en chœur. Nous nous étonnons que de telles constructions, situées à proximité d’un site classé comme la colline de Brimborion, se fassent sans concertation aucune. Pourquoi donc l’architecte des Bâtiments de France n’a-t-il pas son mot à dire? » s’interrogent ces Meudonnais.

Et les commentaires associés qui résument très bien l'opinion générale :

02sévriennele 16/06/2011

Ce projet mégalo me donne la nausée. 5 tours de bureaux soi-disant végétalisées (comme enrobées de papier cadeau pour mieux nous amadouer) pour 15000 salariés, ça veut dire + de circulation automobile, donc les rives de Seine transformées en autoroutes et une saturation des transports en commun, un ciel bouché pour les riverains, alors que les nouveaux habitants du Trapèze ont justement payé plus cher pour la vue sur les côteaux de Meudon ... et puis vu le nombre de bureaux encore vacants à Boulogne on se demande comment ils rempliront ceux là ! Quand je pense que le maire de Boulogne dans sa campagne promettait un projet d'aménagement de l'île Seguin avec 110 000 m2 de constructions et beaucoup de place pour la nature, des promenades, des guinguettes ! A présent on sait que ce n'est pas lui qui est aux commandes, mais Sarkozy et son Grand Paris, dont l'île Seguin serait le premier fleuron.

03nrvle 16/06/2011

Ces tours amèneront encore du trafic sur une zone déjà archi-saturée (Issy, Boulogne, St Cloud)... Ce ne sont pas les pauvres lignes 10 du métro et la N118 qui pourront absorber ce surplus! Au lieu de continuer à densifier encore et encore, c'eût été peut être plus raisonnable de laisser un peu de verdure sur cette pauve île. En principe, est-ce bien raisonnable de construire de si hautes tours sur une base potentiellement instable (l'île s'est formée à base de sédiments) et dans une zone qui serait noyée sur plusieurs km² en cas de crue centenale? C'est pourtant du bon sens... non?

04Tristeprojet le 16/06/2011

Ah ! c'est beau ça ! L'égo des architectes n'a d'égal que la hauteur et le coût des bâtiments qu'ils concoivent, pour être sure de ne pas passer inaperçus ! Quelle tristesse cette course à la tour la plus grande ... il faudrait mettre ces symboles des villes modernes à la campagne, loin bien loin pour ne pas devoir vivre dans leur ombre ! On aurait peut-être du classer l'usine Renault Monument National, en mémoire d'une grande aventure industrielle et de tous les ouvriers qui y ont vécu ...

HR92

Immeuble : Avant Seine
Messages : 21
Date d'inscription : 22/09/2010

Re: Aménagement de l'île Seguin - PLU

Message  HR92 le Mer 15 Juin 2011 - 14:13

Bonjour,

Il y a de très nombreux articles de presse sur le projet. Jean Nouvel (Ateliers Jean Nouvel) diffuse des photos trompeuses. Il y a en pourtant une qui est tout simplement ahurissante :


Crédit photo : ateliers Jean Nouvel, juin 2011

Elle représente une vue sur ces tours depuis la colline de Meudon près de la Gare SNCF de Bellevue, près du CNRS. Et bien même à cette hauteur, les tours seront encore au dessus de la ligne d'horizon !

jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

RP des 14 et 15 juin

Message  jush le Mer 15 Juin 2011 - 10:21

Jean Nouvel soutient les "tours Baquet"
Première Heure Île De France - mercredi 15 juin 2011

L'île Seguin émerge
Figaroscope [Le] - mercredi 15 juin 2011

Début des festivités sur l'île Seguin
Direct Matin - mardi 14 juin 2011

Des tours Jean Nouvel sur l'Ile Seguin
Direct Matin - mardi 14 juin 2011


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Revue de presse des 11, 12, 13 et 14 juin

Message  jush le Mar 14 Juin 2011 - 9:44

Île Seguin, l'ultime bras de fer ?
Journal Du Dimanche [Le] - dimanche 12 juin 2011

P-C Baguet : " La plus haute tour ne dépassera pas 120 mètres "
Journal Du Dimanche [Le] - dimanche 12 juin 2011

Jean Nouvel a imaginé pour l'île Seguin un "skyline" de cinq tours
Agence France Presse_Fil Gen - samedi 11 juin 2011

Ile Seguin: Jean Nouvel prévoit 5 tours hautes d'une centaine de mètres
Agence France Presse_Fil Eco - vendredi 10 juin 2011

Jean Nouvel invente une autre île Seguin
Figaro Et Vous [Le] - samedi 11 juin 2011

Architecture A l'île Seguin, Jean Nouvel prévoit cinq tours d'une centaine de mètres
Monde [Le] - lundi 13 juin 2011

Le cirque accoste sur l'île Seguin
Aujourd'hui En France - mardi 14 juin 2011

Cinq projets d'aménagement de plus en plus contestés
Parisien_Hauts De Seine [Le] - lundi 13 juin 2011

La place Marcel-Sembat va être réaménagée
Parisien_Hauts De Seine [Le] - mardi 14 juin 2011


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Revue de Presse Ile Seguin

Message  jush le Jeu 9 Juin 2011 - 17:41


article du Parisien 9 juin 2011

Edition Abonnés - Hauts-de-Seine BOULOGNE-BILLANCOURT
Ile Seguin : les nouveaux habitants veulent comprendre | RéagirROBERTO CRISTOFOLI | 09.06.2011, 07h00 Ils veulent comprendre. Lassés par les informations contradictoires qui circulent sur le passé, le présent et l’avenir de l’île Seguin à une semaine du vote du plan local d’urbanisme (PLU), les nouveaux habitants de Boulogne-Billancourt, qui ont emménagé depuis deux ans dans le quartier du Trapèze — sur les rives de Seine, en face de l’île —,organisent ce soir au café Seguin une réunion publique à laquelle ils ont convié deux élues d’opposition.
Ex-adjointe au maire à l’urbanisme, aujourd’hui conseillère municipale centriste dans le groupe de Jean-Pierre Fourcade, Dorothée Pineau dit avoir été sollicitée par les riverains du Trapèze lors de la réunion publique organisée par le député-maire, le 24 mai au gymnase Doisneau. « Ils souhaitaient avoir des réponses qu’ils n’ont pas obtenues ce soir-là, et savoir comment on en était arrivé à la situation actuelle, explique l’intéressée. Je leur dirai notamment qu’au printemps 2008 (NDLR : avant les élections municipales), six permis de construire purgés de recours avaient été délivrés et 70 000 m2 vendus. » Conseillère municipale et conseillère régionale, la socialiste Judith Shan a elle aussi été invitée : « Ce dont les Boulonnais ont envie, c’est surtout d’un vrai débat. Ils ont aussi besoin de comprendre ce que sont les vrais enjeux, considère l’élue. Pour ma part, je m’engage à relayer au conseil municipal ce qu’ils diront. »
Pour animer le rendez-vous, les organisateurs ont fait appel à Jean-Luc Richard. Démographe et maître de conférences, coauteur de l’ouvrage « Renault-sur-Seine », Jean-Luc Richard connaît également bien le sujet puisque, lorsqu’il était conseiller municipal (PS) de Boulogne-Billancourt, il a siégé comme membre des jurys de la Saem Val de Seine, la société d’économie mixte en charge de la reconversion des terrains Renault.





jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

article du 7 juin sur la possibilité d'un référendum concernant l'aménagement de l'île

Message  jush le Mer 8 Juin 2011 - 14:11

Et pourquoi pas un référendum sur l'île Seguin ?
Parisien_Hauts De Seine [Le] - mardi 7 juin 2011


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

3 articles du 8 juin

Message  jush le Mer 8 Juin 2011 - 12:57

Ile Seguin: un élu UMP demande au maire d'organiser un référendum local
Agence France Presse_Fil Gen - mardi 7 juin 2011

Un référendum pour l'île Seguin
Aujourd'hui En France - mercredi 8 juin 2011

Encore du rififi autour de l'île Seguin
France Soir - mercredi 8 juin 2011


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

Référendum local sur le projet de l'Ile Seguin

Message  jush le Mar 7 Juin 2011 - 13:09

http://www.leparisien.fr/boulogne-billancourt-92100/ile-seguin-etes-vous-favorable-a-un-referendum-06-06-2011-1483345.php

jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

article Parisien 27 mai 2011

Message  jush le Ven 27 Mai 2011 - 19:54

A Boulogne, huit associations contre les " châteaux "
Parisien_Hauts De Seine [Le] - vendredi 27 mai 2011


jush

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 28
Date d'inscription : 08/05/2011

communiqué de presse 25 mai 2011

Message  jush le Mer 25 Mai 2011 - 17:46

Communiqué de presse des associations de défense de l'environnement.

Les associations contre la révision du PLU de Boulogne-Billancourt

Le collectif de 8 associations de défense de l'environnement de la communauté d'agglomération GPSO demande à la municipalité de Boulogne-Billancourt de maintenir les dispositions de la dernière révision du Plan Local d'Urbanisme adopté en 2005. Ce plan garantissait pour l'île Seguin :

- une constructibilité limité à 175 000 m2

- une absence de tours de grande hauteur

- une thématique culturelle forte.

Il rappelle que l'île Seguin et l'entreprise Renault qui y a travaillé pendant plus de 80 ans sont des symboles forts nationaux et internationaux. L'île Seguin est connue dans le monde entier comme l'image de la France au travail. Son aménagement doit être exemplaire et ne pas donner prise à une surenchère immobilière inconséquente. Enfin, après avoir tant donné à l'automobile, l'île Seguin doit avoir un accès limité aux véhicules strictement nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Le collectif rappelle aux responsables municipaux que seule une réelle concertation permettrait de faire adhérer les citoyens à un projet respectant la symbolique du lieu.


Le G8 : Actions Environnement Boulogne-Billancourt, Boulogne Environnement, Cité des Savoirs du 21ème siècle, Intégrer Billancourt, Issy l'écologie, Val de Seine Vert, l'union départementale Environnement 92 et l'union régionale Ile de France Environnement


    La date/heure actuelle est Mar 19 Sep 2017 - 15:37