Forum du Quartier Ile Seguin Rives de Seine

ZAC Ile Seguin Rives de Seine - Trapèze - Boulogne-Billancourt

Bonjour / bonsoir, j'ai terminé l'inversion de l'ordre des messages dans l'ensemble des sujets du forum. Si vous avez des commentaires sur le sujet, je vous remercie de les faire sur le sujet suivant : https://rivesdeseine.forumactif.com/t1157-inversion-de-l-ordre-des-messages. Admin

Les commerces en difficulté

Partagez
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10659
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Les commerces en difficulté

Message  Actarus le Sam 26 Mar 2016 - 21:46

Bonsoir,

Article du Point Spécial Boulogne-Billancourt de janvier 2016 :



Actarus
avatar
Tara King

Immeuble : Fenêtre sur Parc
Messages : 141
Date d'inscription : 09/06/2010
Localisation : Boulogne-Billlancourt

Re: Les commerces en difficulté

Message  Tara King le Ven 26 Fév 2016 - 18:24

@aude92100 a écrit:

Pivano (échec) puis Artus (échec) puis Ankka soit deux échecs sur cet emplacement



Si mes souvenirs sont bons, sur cet emplacement il n'y a eu à proprement parler qu'un seul "échec". Pivano a été seulement rebaptisé Artus (du nom de son propriétaire) assez rapidement d'ailleurs, suite à un abandon de franchise ou un truc comme ça. Mais Mr Artus était bien là depuis le tout début.

cat
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10659
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Les commerces en difficulté

Message  Actarus le Jeu 25 Fév 2016 - 12:48

Bonjour,

@aude92100 a écrit:15 échecs d’implantation 4 ans…

Ce n'est pas sur 4 ans mais 6,5 ans (le café Renaud a ouvert en octobre 2009 selon Ametis http://www.ametis-renault.com/UPLOAD/media/file/155_AINF23-Cafe_Renaud.pdf)

@tomc a écrit:Le traiteur Brunetti aussi, les vergers cela fait plus d'un an je crois et je vois toujours du monde dans le pressing sans compter le franprix et le carrefour.
Fusion tient également il me semble.
Le caviste est là depuis au moins 4 ans de mémoire et bio c bon est aussi tout le temps achalandé.
La pharmacie est grande mais j'attends toujours au comptoir et je pense que les 500 salariés au dessus d'eux vont renforcer cet état de fait.
Mais peut être que le focus ne concernait que les restaurants ceci dit !

Tout à fait d'accord avec tomc citant d'autres commerces qui fonctionnent bien également.

Actarus

tomc

Immeuble : L'osange
Messages : 460
Date d'inscription : 26/12/2013

Re: Les commerces en difficulté

Message  tomc le Mer 24 Fév 2016 - 23:59

Bonsoir
D'accord avec vous.
Le traiteur Brunetti aussi, les vergers cela fait plus d'un an je crois et je vois toujours du monde dans le pressing sans compter le franprix et le carrefour.
Fusion tient également il me semble.
Le caviste est là depuis au moins 4 ans de mémoire et bio c bon est aussi tout le temps achalandé.
La pharmacie est grande mais j'attends toujours au comptoir et je pense que les 500 salariés au dessus d'eux vont renforcer cet état de fait.
Mais peut être que le focus ne concernait que les restaurants ceci dit !

A suivre donc

Bonne soirée

aude92100

Immeuble : Urban City
Messages : 14
Date d'inscription : 08/05/2014

Re: Les commerces en difficulté

Message  aude92100 le Mer 24 Fév 2016 - 13:49

CAROTTE a écrit:Bon apparemment avec 14faillites + beaucoup de ceux restants en grosse difficulté la situation des commerces est bonne Shocked Surprised
Ca serait koi si elle n'était pas bonne Very Happy

Hihi ca prouve réellement que les politiques sont dans un autre monde parallèle ou "tout va bien" et ne savent rien de la réalité de leurs quartiers Sad

Des nouvelles de l'association de ParaSens? Elle me semble vraiment nécessaire en urgence là Wink


Et de 15 ! Quelle tristesse !

So nature (échec) puis Ingrédients (échec) puis Campos soit deux échecs sur cet emplacement

Dish of the day (échec) puis l’oeuf ou la poule (échec) puis La Giostra soit deux échecs sur cet emplacement

Greendays (2 propriétaires successifs) soit un seul échec sur cet emplacement

Dailymonop (échec) puis Meat District (échec) puis Tribeca soit deux échecs sur cet emplacement

Pub Island (échec) et désormais L’Atelier soit un seul échec sur cet emplacement

Vap n Co (échec) puis Céleste soit un seul échec sur cet emplacement

Pivano (échec) puis Artus (échec) puis Ankka soit deux échecs sur cet emplacement

Le Patio (échec) puis le café de l'industrie soit un seul échec sur cet emplacement

Balthazar (échec) puis L'Initial soit un seul échec sur cet emplacement

Poulet Purée (échec) puis "rien" soit un seul échec sur cet emplacement

The boat house (échec) puis Corcoran's Irish Pub soit un seul échec sur cet emplacement

15 échecs d’implantation 4 ans… Je maintiens mon précédent commentaire : Il y a trop de restaurants par rapport à l'occupation actuel des tours de bureaux.

Ces échecs ne doivent pas faire oublier de beaux succès dès leurs premiers jours d'ouverture : Café Renaud, Café Seguin, Burger Doddy's et les boulangeries artisanale Moa et Meunier ainsi que les coiffeurs

Les propriétaires du Tribeca (en changeant complètement de concept : initialement le Meat District) et de L'Atelier (en rachetant le Pub Island) démontrent qu'il est possible de passer de l'échec au succès en relativement peu de temps.

Bon courage à tous les commerçants du quartier !
avatar
Hardi

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 116
Date d'inscription : 15/04/2015
Age : 26

Re: Les commerces en difficulté

Message  Hardi le Dim 8 Nov 2015 - 14:10

Il faut dire qu'avec le contexte économique, les frais divers et variés, les gens vont de moins en moins au resto, au ciné, lisent de moins en moins. Il y a des priorités comme se nourrir, avoir du chauffage, le téléphone etc
Donc ce n'est pas étonnant que les restaurants soient aussi vides, et quand il y en a 5 dans la même rue... Surtout que le samedi soir, les gens sortent en général ailleurs que dans leur quartier, histoire de changer d'air quoi.
Le trapèze malheureusement n'est pas vraiment un quartier commercial/d'affaires.

yosomono

Immeuble : Reflets en Seine
Messages : 79
Date d'inscription : 22/02/2013

Re: Les commerces en difficulté

Message  yosomono le Ven 6 Nov 2015 - 1:21

Bonsoir,
Si l'on compare la fréquentation d'un mercredi soir à 21 h quai George Gorse, on observe des différences trés importantes :
- La Giostra : une table
- Café Renaud : quasi complet, sans compter les nombreuses personnes au bar
- Campos : totalement vide
- Céleste : totalement vide - et c'est quasiment le cas tous les soirs
- Meating : une quinzaine de personnes
Mais cela arrive aussi à Paris, un restaurant quasi toujours vide à côté d'autres qui ne désemplissent pas, le tout dans une même rue.
Il y a aussi à certains emplacements des phénomènes répétés de changement d'enseigne et/ou de propriétaire comme si le lieu-même exprimait son refus ?

Yosomono

pok3549

Immeuble : Résidence square Seguin (ex Locare)
Messages : 62
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 36

Re: Les commerces en difficulté

Message  pok3549 le Ven 16 Oct 2015 - 14:51

Bonjour

Mais ça ne remet pas en cause la qualité des commerces mais y a t il des études de marche fait par les nouveaux arrivants. Il suffit de se promener 5 minutes dans le quartier pour voir que l offre est très importante. Tout commerce / entreprise qui se monte doit prévoir un chiffre d affaire minimum pour fonctionner et l étude de marche est la pour valider le projet. A moins que les études de marche soient faites par des incompétents ?

Cordialement'
Pok

yellowblue

Immeuble : So Park
Messages : 73
Date d'inscription : 24/04/2014

Re: Les commerces en difficulté

Message  yellowblue le Ven 16 Oct 2015 - 13:58

@Christophe_T a écrit:Lorsque je vous disais que les loyers étaient hors de prix pour le secteur et pour la zone de chalandise qui se résume qu'à des riverains, bien souvent très exigeant et limite égocentrique aux vues de certain commentaires, désolé de paraitre rustre en dénonçant cela, mais c'est mon ressenti.

Lorsqu'on lit "encore un restaurateur", "ça manque sérieusement de diversité", "on nous prend vraiment pour des vaches à lait", etc, etc.

Le loyer et le personnel font parti des frais les plus important d'une entreprise, avec des promoteurs inflexible sur la négociation des loyers (préférant des locaux libre que de faire baisser l'estimation du prix au m2 du secteur), c'est bien triste de voir des entreprises de ne pas tenir plus d'1 saison.

Et bien souvent ce ne sont pas des amateurs mais bien des professionnels du milieu qui se sont installé ici.
En prenant le Vap'n'co par exemple qui a apparemment plusieurs affaires du même type en région parisienne et malheureusement la mayonnaise ne prend pas ici.

A la limite faudrait négocier une réduction de loyer provisoire en attendant que tout le secteur soit construit et fini.
Il existe ce genre de négociation dans de nombreux centre commerciaux qui ont du mal à démarrer.
Mais comme les promoteurs immobiliers (non commerciale) sont loin de la réalité des commerces de proximité, ils laissent pourrir la situation.

-Je pense qu'on a le droit d'être exigeant vu les tarifs pratiqués. et ne pas prendre en compte les critiques de la clientèle mènent souvent à la catastrophes.

-qu'il y a une majorité de restaurateur est plus un fait avéré sur le trapèze.

-le loyer est certe une part importante des charges des entreprises et je suis d'accord pour dire que le prix au m2 est trop élevé. mais les postes de frais le plus important après le personnel sont les charges sociaux.


avatar
Christophe_T

Immeuble : Baie sur Parc
Messages : 26
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 35

Commerces problèmes

Message  Christophe_T le Jeu 15 Oct 2015 - 17:12

Lorsque je vous disais que les loyers étaient hors de prix pour le secteur et pour la zone de chalandise qui se résume qu'à des riverains, bien souvent très exigeant et limite égocentrique aux vues de certain commentaires, désolé de paraitre rustre en dénonçant cela, mais c'est mon ressenti.

Lorsqu'on lit "encore un restaurateur", "ça manque sérieusement de diversité", "on nous prend vraiment pour des vaches à lait", etc, etc.

Le loyer et le personnel font parti des frais les plus important d'une entreprise, avec des promoteurs inflexible sur la négociation des loyers (préférant des locaux libre que de faire baisser l'estimation du prix au m2 du secteur), c'est bien triste de voir des entreprises de ne pas tenir plus d'1 saison.

Et bien souvent ce ne sont pas des amateurs mais bien des professionnels du milieu qui se sont installé ici.
En prenant le Vap'n'co par exemple qui a apparemment plusieurs affaires du même type en région parisienne et malheureusement la mayonnaise ne prend pas ici.

A la limite faudrait négocier une réduction de loyer provisoire en attendant que tout le secteur soit construit et fini.
Il existe ce genre de négociation dans de nombreux centre commerciaux qui ont du mal à démarrer.
Mais comme les promoteurs immobiliers (non commerciale) sont loin de la réalité des commerces de proximité, ils laissent pourrir la situation.
avatar
captain-nem

Immeuble : Baie sur Parc
Messages : 35
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 63

Re: Les commerces en difficulté

Message  captain-nem le Mer 23 Sep 2015 - 16:32

Bonjour a tous,

Effectivement, factuellement, personne ne peut contester l'échec commercial !
Plus d'une dizaine de commercants en dépôt de bilan ou liquidation judiciaire en -2ans entrainant pour ces entrepreneurs de lourdes répercussions pour eux et leurs familles!!! (Mettez-vous a leur place svp)
Voilà le résultat des belles promesses de la SAEM-Mairie-Promoteurs a ces pionniers qui ont cru en cette zone!

Bye

Captain

jpp

Immeuble : Restaurant Doddy's
Messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2011

Re: Les commerces en difficulté

Message  jpp le Ven 10 Juil 2015 - 0:05

BonsoirSpacewolf,
J'aimerai bien connaître les exonérations d'impôts !!!!!!!
Sur les bénéfices comme vous le dite !!!!!
A la revente du fond !!!!!
Je m'excuse mais vous êtes dans l'erreur.
Le quartier n'est pas encore classé ZRU ou ZAFR ou ZRR, mais il va peut être le devenir après tout :-) :-) vu la diffuculté des commerces
avatar
spacewolf1

Immeuble : Alliage City
Messages : 225
Date d'inscription : 30/08/2010

Re: Les commerces en difficulté

Message  spacewolf1 le Mer 8 Juil 2015 - 16:21

Y a rien de tordu et c'est loin d'être une rareté. Tu achètes un fond, tu te casses bien le cul pendant 2/3 ans histoire d'avoir de bons chiffres avant la case impôt et paf, tu revends ton fond plus cher que ce que tu ne l'avais acheté. Enfin, ça reste la théorie, dans la pratique tu peux tout aussi bien voir ton chiffre de casser la gueule si tu n'es pas en "accord" avec ta clientèle (mauvais caractère, mal aimable, type de cuisine qui ne colle pas...). C'est des gens qui connaissent le système et savent l'exploiter Crying or Very sad

Après tu as également un troisième cas que je n'ai pas évoqué car ça rejoins l'idée d'échec : ceux qui n'ont tout simplement pas été capable de prévoir la case impôts. Ils passent leurs premières années "pépères" et quand tous les impôts leurs tombent sur la figure, paf, obligé de fermer car incapable de les payer (chiffres insuffisant alors qu'ils pensaient le contraire, argent déjà flambé sans penser au futur...).
avatar
spacewolf1

Immeuble : Alliage City
Messages : 225
Date d'inscription : 30/08/2010

Re: Les commerces en difficulté

Message  spacewolf1 le Mar 7 Juil 2015 - 18:52

Vous parlez d'échec, mais ne vous êtes vous pas également demandé si c'était juste des fermetures programmées ??? En effet on observe tout de même un cycle précis de 2/3 ans avant que les commerces tournent... Or c'est précisément le temps durant lequel un nouveau commerce est exonéré d'impôts sur ses bénéfices.
Revendre quand les chiffres n'ont pas encore été plombés par les impôts est également une hypothèse qui mériterait d'être creusé. En particulier dans le cas de restaurants où la concurrence est rude (surtout car trop nombreux dans notre coin).
avatar
mdrl

Immeuble : Kadence
Messages : 417
Date d'inscription : 14/08/2012

Re: Les commerces en difficulté

Message  mdrl le Mer 1 Juil 2015 - 20:37

Le boucher devrait être pour bientôt.
La solution c'est aussi d'utiliser nos commerces de proximité.

Rilcy

Immeuble : Opale
Messages : 105
Date d'inscription : 03/02/2014

Re: Les commerces en difficulté

Message  Rilcy le Mer 1 Juil 2015 - 17:47

Bonjour à tous,

Le problème est, selon moi, qu'il y a trop de restaurants et pas assez d'autres types de commerces.
Je pense à un boucher, un poissonnier, un fromager, des magasins de vêtements, de parfums, etc...
Avoir beaucoup de restaurants ne fait pas d'un quartier un quartier commerçant.

Espérons que les nouveaux logements et les aménagements en cours sur l'ile Seguin renforcent le caractères multi-offre du quartier.

Les restaurants les moins bons/chanceux sont, malheureusement pour certains propriétaires, condamnées à fermer.

L'offre doit de diversifier.

Cdt.

BZH_92

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 58
Date d'inscription : 06/03/2014

Re: Les commerces en difficulté

Message  BZH_92 le Ven 26 Juin 2015 - 9:49

@heven a écrit:Bonjour,
Une petit précision concernant la fermeture de heven. Nous ne fermons pas pour des raisons économiques mais pour partir vers de nouveaux projets.

Dommage pour la Rue Nationale ....
Quel commerce va donc bénéficier à l'avenir du local ?
Et de la superbe représentation au plafond de celui-ci ?

heven

Immeuble : CCCM
Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2012

Re: Les commerces en difficulté

Message  heven le Jeu 25 Juin 2015 - 12:47

Bonjour,
Une petit précision concernant la fermeture de heven. Nous ne fermons pas pour des raisons économiques mais pour partir vers de nouveaux projets.

Boulonnais

Immeuble : Revea City
Messages : 86
Date d'inscription : 27/12/2012

Re: Les commerces en difficulté

Message  Boulonnais le Ven 19 Juin 2015 - 22:01

@captain-nem a écrit:Pour répondre a Boulonnais : il y a beaucoup de solutions possibles: diminution des loyers pour louer les locaux vident maintenant et faire survivre les commercants existants, arreter de dispatcher tous les commerces dans tous les sens et regrouper les activitées ensemble, diminuer la taille des locaux en les séparant, donner des aides ou autres pour donner envie de s'installer, faire des campagnes pub gratuitement pour signaler les commerces de notre zone dans tout boulogne et ces alentours, et bien d'autres...
Bref donner envie aux autres boulonnais et alentours de venir chez nous et aux riverains de ne partir dans les commerces en dehors de chez eux!
Si vous pensez qu'en laissant passer du temps sans rien faire, notre zone va devenir naturellement géniale, je pense que vous vous trompez fortement : une zone qui reste trop longtemps avec des locaux vides ou des rideaux baissés avec des panneaux "Liquidation Judiciaire" ne donne plus envie a personne et peut décliner trés rapidement... C'est ce qui commence a ce produire donc si nous n'arrétons pas le saignement maintenant, je vous aurai prévenu que la belle zone commerciale dont on reve ous ne sera pas là avant trés trés longtemps.

Je comprends votre inquiétude mais vos demandes sont irréalisables. Qui doit payer pour pour cela ? Vous ? Nous ? Comment les financer ? Nous sommes dans une société capitaliste. Les locaux n appartiennent pas à la ville ou à l etat, on ne peut donc rien forcer. il était illusoire de croire à un développement d une zone commerciale. La meilleure solution reste à mon sens de consommer local. Cela prendra encore du temps, c est vrai... Il faut surtout diversifier les commerces. Trop de commerces identiques participent à leur perte. Il y a par exemple suffisamment de restaurant. Par conte je suis d accord sur la superficie des commerces qui sont trop grands. Mais là encore, problème privé et non public...
avatar
captain-nem

Immeuble : Baie sur Parc
Messages : 35
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 63

Re: Les commerces en difficulté

Message  captain-nem le Ven 19 Juin 2015 - 17:21

Pour répondre a Boulonnais : il y a beaucoup de solutions possibles: diminution des loyers pour louer les locaux vident maintenant et faire survivre les commercants existants, arreter de dispatcher tous les commerces dans tous les sens et regrouper les activitées ensemble, diminuer la taille des locaux en les séparant, donner des aides ou autres pour donner envie de s'installer, faire des campagnes pub gratuitement pour signaler les commerces de notre zone dans tout boulogne et ces alentours, et bien d'autres...
Bref donner envie aux autres boulonnais et alentours de venir chez nous et aux riverains de ne partir dans les commerces en dehors de chez eux!
Si vous pensez qu'en laissant passer du temps sans rien faire, notre zone va devenir naturellement géniale, je pense que vous vous trompez fortement : une zone qui reste trop longtemps avec des locaux vides ou des rideaux baissés avec des panneaux "Liquidation Judiciaire" ne donne plus envie a personne et peut décliner trés rapidement... C'est ce qui commence a ce produire donc si nous n'arrétons pas le saignement maintenant, je vous aurai prévenu que la belle zone commerciale dont on reve ous ne sera pas là avant trés trés longtemps.
avatar
captain-nem

Immeuble : Baie sur Parc
Messages : 35
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 63

Re: Les commerces en difficulté

Message  captain-nem le Ven 19 Juin 2015 - 16:43

Bonjour a tous,

Je vais essayer de répondre a toutes vos questions ;-)
Effectivement je suis trés inquiet car 12 commerces ont déjà fait faillite ou changé de propriétaire en moins de 2ans, il s'agit la de faits réels qui font trés peur :
So Nature - L'ingrédient - Dish of the Day - L'oeuf ou la poule - Greendays - DailyMonop - Meat District - Pub Island - Vap&Co - Artus - Le Patio - Heven
Quand je vais sur les quais, a part le Cafe Renaud, les autres restaurants sont trés peu remplis et ca me fait mal au coeur pour eux...
Quand je passe avenue P Lefaucheux, a part le Cafe Seguin les beaux jours, il n'y a quasiment personne chez Fusion, l'ancien Patio et Artus a le rideau baissé...
Quand je passe P Pierre Bézier, je vois plus de la moitié des locaux encore vide depuis plus de 4ans et je me demande comment ParaSens & Optical Parc peuvent avoir une activité normale dans ce passage désert & insalubre...
Quand je traverse le passage Aquitaine pour aller chez Carrefour, je vois un tunnel sombre et glauque qui n'est pas du tout le passage commercant magnifique promis et qui devait etre livré fin 2014 d'ailleurs selon mes sources, sauf qu'en juin 2015, les travaux n'ont toujours pas démarré...
Certes certain comme Doddy's s'en sorte trés bien je reconnais mais il fait parti des exceptions de la zone, sinon vous croyez vraiment réellement que tous les autres dispatchés a droite a gauche comme Greendays, Bento, Primeur, Coiffeur, ParaSens, Opticien, Caviste , Pharmacie etc... S'en sorte vraiment???
Je peux vous répondre en regardant leurs bilans (pour ceux qui osent les déposer) que bien sur que non ou alors extrémement difficilement!!!!!
Donc OUI, j'ai des sources fiables et des faits réels, OUI j'habite ici depuis +3ans et je suis ravi de mon appartement mais NON je ne laisserai pas mon quartier partir en vrille car personne ne veut bouger ou oser arreter les choix stratégiques commerciaux lamentables depuis le début!!!

Donc SVP signez déjà ma petition sur ce forum afin que je puisse présenter la situation et le ras le bol des commercants touchés et des riverains décus directement au Maire.
Mon but etant d'arranger les choses et de trouver des solutions pour que l'on soit tous bien : que les commercants en place survivent et que de nouveaux entrepreneurs courageux osent tenter le pari de venir : une seule cause pour nous tous!!!

Merci
avatar
Antoine92

Immeuble : Opale
Messages : 403
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 35

Re: Les commerces en difficulté

Message  Antoine92 le Jeu 18 Juin 2015 - 22:48

@Boulonnais a écrit:En France moins d une entreprise sur 2 survit apres 5 ans, le trapèze ne fait pas exception..

+1

Je suis chargé de clientèle sur le marché des professionnels depuis un an maintenant (marché des particuliers auparavant), je travaille dans une autre ville du 92, et ce problème n'est pas lié spécifiquement au Trapèze.
Cette conjoncture est globale.Les habitudes de consommation changent. La rentabilité pour les commerces n'est plus ce qu'elle était.... Je suis sidéré de voir autant de commerces fermer la 2e ou 3e année dans ma zone de chalandise...

En revanche je suis d'accord sur les erreurs stratégiques sur le quartier : il faudrait plus de petites surfaces au lieu de louer des locaux professionnels trop importants, car fatalement le loyer est beaucoup plus élevé et des fois démesuré par rapport au réel besoin de l'entreprise....

Mon idée, un peu naive peut être, est de diviser certains locaux pro en 2 (voire plus) pour proposer plus de petites surfaces à la location (le loyer étant proportionnel à la superficie), pour générer moins de charges et essayer de dégager plus de rentabilité pour le commerce.
Après encore faut il avoir un bon équilibre entre concept, produits et services proposés, rapport qualité prix, et rentabilité pour le commercant.... Mais ca c'est une autre analyse....

Boulonnais

Immeuble : Revea City
Messages : 86
Date d'inscription : 27/12/2012

Commerces en difficultés

Message  Boulonnais le Jeu 18 Juin 2015 - 21:46

@captain-nem a écrit:Il faut vous rendre tous compte que 90% des commerces de la zone sont dans des grosses difficultés!!! (Loyers et charges gigantesques et trop peu de clients par rapport au prévisionnel de la SAEM et surtout aucune activitée commerciale ni zone de chalandise!)
Trés peu vont survivre dans l'année a venir si la mairie ne fait rien d'ici trés peu de temps et les commercialisateurs ne baissent pas le prix de leur loyer!!! Et surtout si nous-riverains regardont patiemment les fermetures successives des commerces existants, ils ne nous restera que nos yeux pour pleurer quand plus personne ne voudra venir s'implanter!
Cela me fait trés peur car on voit toutes ces faillites successives je ne vois qui serait assez fou pour venir maintenant dans cette zone!!!
Résultat : si plus personne ne veut s'installer et tous les pionners font faillites ou s'en vont = ZONE MORTE et ca va durer trés longtemps avant que ca décolle!!!!
Je sais de plus que plusieurs commerces existants sont entrain d'essayer de déménager leur activité ailleurs dans Boulogne car ils en ont ras le bol!! he ben ca sent pas trés bon tout ca

C est fou ces gens qui essayent de faire peur sur des pseudos informations.
Oui c est vrai que tous ne fonctionnent pas, mais certiàs fonctionnent. On a 2 coiffeurs, 2 boulangeries, le doddys, le café Renaud, café Séguin, l opticien, Franprix, Carrefour City... Tous ces commerces fonctionnent. On vient de voir arriver un primeur, Un pressing, le poulet puree.... Ce sont de nouveaux projets. Il faut pas contre les soutenirs en allant régulièrement chez eux. Dans combien de commerce allez vous ?
En France moins d une entreprise sur 2 survit apres 5 ans, le trapèze ne fait pas exception. Quand à l argument, les propriétaires ne baissent pas le loyer, pourquoi le ferait-il ? Juste pour développer le quartier ? Non ils savent que sur le moyen long terme, ils trouveront des locataires. Ils ont par ailleurs du payer un prix très cher pour l acquisition et ils doivent rentabiliser cet investissement.
avatar
Inia

Immeuble : City Live
Messages : 139
Date d'inscription : 09/09/2010

Re: Les commerces en difficulté

Message  Inia le Dim 26 Avr 2015 - 9:46

Bonjour,
Pour information, il y a un unique propriétaire du Tribeca et du Meat District.
Le Tribeca était déjà installé boulevard Jean Jaurès (parti du tronçon Marcel Sembat-Pont de Billancourt).
C'est une cuisine italienne ou les prix étaient moins chers que Le Meat District.
Par contre je ne sais pas si le Tribeca Marcel Sembat est resté ouvert.

A voir
Inia

krypton8000

Immeuble : Kadence
Messages : 26
Date d'inscription : 28/09/2013

Liquidation judiciaire

Message  krypton8000 le Ven 24 Avr 2015 - 22:19

Pour les abonnés aux montages douteux et aux dépôts de bilans, il y a les actions en comblement de passif, visant les gérants de droit (de paille dans ces cas là) et les gérants de fait.
Si le mandataire judiciaire est énergique c'est assez efficace.
Cordialement
avatar
Antoine92

Immeuble : Opale
Messages : 403
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 35

Commerces difficulté

Message  Antoine92 le Ven 17 Avr 2015 - 9:44

@jpp a écrit:Pour corriger Antoine
On peut être liquidateur de sa propre société ce n'est pas toujours signe de dépôt de bilan ou autre.

Effectivement, précision importante. On peut liquider sans laisser de dette.



@jpp a écrit:
Et bien sur tomc a raison, les commerçants sont bien évidement caution et il y'a toujours nantissement sur fond de commerce en plus .
Celui qui part à "poil" c'est le commerçant jamais la banque!!!!!!
Les banques demande toujours une garantie a 1ère demande.
Et ce n'est pas avec un capital à 1000 euros qu'on monte un commerce il faut envoyé au moins 30% d'apport en compte courant pour faire financer au près d une banque.

Alors caution solidaire oui et pour nous c'est systématique. Après que vaut elle ?
Nantissement fond de commerce ? Sais tu comment on calcule un fond de commerce ?
Si l'activité n'est pas rentable (je parle de rentabilité pas de chiffre d'affaire) et que le stock et/ou l'aménagement n'intéresse pas le repreneur, la seule chose valorisante est le droit au bail.... Et que vaut il rééellement dans ce quartier compte tenu des coûts élevés ?

En résumé pour la banque :
- nantissement de fond de commerce : ok on peut récupérer une partie, mais si le FDC ne vaut presque (plus) rien ca ne fait pas avancer le schmilblik....
- caution du gérant : ah super ! si le gérant est en liquidation et qu'il a perdu plein de billes, il peut être insolvable à titre perso (tout dépend son patrimoine - et encore on peut pas engager la RP). Donc si la caution n'est pas solide (et on le voit souvent) ca ne vaut rien.

@jpp a écrit:"Celui qui part à "poil" c'est le commerçant jamais la banque!!!!!!"

Ah si seulement tu avais raison !!!!!!!

Je suis soumis au secret bancaire  donc ne dirai rien mais crois moi j'en ai vu des dizaines et dizaines de cas où la banque s'asseyait sur des dizaines et centaines de milliers d'euros !
Donc je rejoins TOMC pour dire que la banque doit absolument repasser derrière les bilans prévisionnels et refaire toute son analyse ! (c'est le boulot de notre service engagement chez nous. j'ai fait un stage chez eux 3 semaines je peux vous idre qu'on creuse énormément sur un dossier)


Enfin pour les 30% d'apport oui c'est ce qu'on demande généralement, montant généralement ventilé entre capital social et compte courant d'associés.
Donc oui le commercant perd pas mal de billes je te l'accorde, mais de là à dire que la banque ne perd "jamais" tu es loin de la réalité....

jpp

Immeuble : Restaurant Doddy's
Messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2011

Re: Les commerces en difficulté

Message  jpp le Ven 17 Avr 2015 - 8:18

Pour corriger Antoine
On peut être liquidateur de sa propre société ce n'est pas toujours signe de dépôt de bilan ou autre.

Si la société vend son fond de commerce et qu'elle ne présente plus d'activité il faut de toute façon la liquidé pour la fermer.

Et bien sur tomc a raison, les commerçants sont bien évidement caution et il y'a toujours nantissement sur fond de commerce en plus .
Celui qui part à "poil" c'est le commerçant jamais la banque!!!!!!
Les banques demande toujours une garantie a 1ère demande.
Et ce n'est pas avec un capital à 1000 euros qu'on monte un commerce il faut envoyé au moins 30% d'apport en compte courant pour faire financer au près d une banque.
Actarus tu confirme ????? Hihihihihihi

tomc

Immeuble : L'osange
Messages : 460
Date d'inscription : 26/12/2013

Re: Les commerces en difficulté

Message  tomc le Jeu 16 Avr 2015 - 21:03

Je l'avais bien compris ainsi d'autant que je te lis souvent sur ce site et je vois bien que ce n'est pas ton genre :-)

Bonne soirée à toi et à bientôt

thomas
avatar
Antoine92

Immeuble : Opale
Messages : 403
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 35

Re: Les commerces en difficulté

Message  Antoine92 le Jeu 16 Avr 2015 - 20:56

C’est vrai qu'en lisant les messages on peut y mettre le ton qu'on veut, et là en relisant le mien je comprends que tu as pu croire que j'étais énervé.... mais en fait non pas vraiment ne t’inquiètes pas Surprised

C'est juste qu'on se fait taxer de "beaucoup trop prudents" par les clients et prospects et trop pessimistes dans nos évaluations, et là j'avais cru comprendre le contraire... Ce que je trouvais très ironique....

En tout le chargé d'affaires a pas beaucoup creusé sur le dossier et c'est sa banque qui se prend le carton qui va être contente Evil or Very Mad

Sans rancune et à bientôt ! Bonne soirée !

Antoine


tomc

Immeuble : L'osange
Messages : 460
Date d'inscription : 26/12/2013

Re: Les commerces en difficulté

Message  tomc le Jeu 16 Avr 2015 - 20:43

Bonsoir Antoine

Détendons-nous ! En aucun cas je ne veux ouvrir une polémique sur la sempiternelle question des banques....

Je n'accuse personne et je suis DAF. Je me permets donc de répondre à ton mail car il me semble bien modestement que c'est aussi mon domaine.

Mais je ne vais pas commencer mon propos par un péremptoire "je t'explique" !


Je n'ai rien contre les banques qui sont des partenaires incontournables et qui dans un environnement économique vertueux financent l'économie réelle.... Qui peut contredire cela ? personne.

Très loin de moi l'idée, vu mon parcours, de rejeter la faute sur une banque....qui par ailleurs a su m'aider quand le cash manquait dans des structures à produits cycliques que je gérais dans mon début de carrière (pourtant en pleine crise économique donc chapeau cette banque^^).

Quand je dis "mal conseillés", je dis juste que la banque a aussi un devoir d'alerte sur un BP qui n'est pas bon. Souvent le chargé d'affaire n'a pas assez de recul pour juger de ce BP. Il n'a d'ailleurs pas souvent d'expérience de gestion opérationnelle, au mieux il a été auditeur chez Price ou autres Mazars. Là non plus je ne porte pas de jugement ni moral ni de valeur, ce n'est vraiment pas mon genre. Ce qui m'intéresse c'est le factuel.

C'est d'ailleurs pour moi un des problèmes de la profession avec la segmentation qu'elles opèrent pour gérer leurs types de clientèle.

Une banque se rémunère (aussi) sur un risque (ce qui est normal) mais ne souhaite parfois pas en prendre du tout ! Et la moitié de mes amis sont banquiers d'affaires et eux-mêmes le disent!

A aucun moment je dis que les banques ne prêtent pas ou trop ou que sais-je, je dis juste que parfois elles ne sont pas assez regardantes et tu le prouves en nous sortant infogreffe et société.com que je connais bien pour y être abonné !

On voit bien qu'un simple clic (même sans être abonné d'ailleurs) suffit à avoir des renseignements sur le gérant et donc à ne pas lui prêter !!!

Au surplus mon post ne visait pas non plus spécifiquement ce restaurant dans lequel je n'ai aucune action/part sociale et où j'ai déjeuné une fois sans en garder un souvenir impérissable.

Il est par contre faux de dire qu'en SARL le gérant, en tout cas l'associé, ne risque que son apport. Sur le papier oui, d'accord avec toi, mais en pratique non et je pense que ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre du coup.
Chacun sait ce que demandent les banques pour prêter (une caution personnelle et parfois un nantissement de parts ou autres).

Ne le prends pas mal cette fois, c'est factuel je ne dis rien de plus et je comprends la banque qui se couvre mais un gérant d'une SARL prend beaucoup plus de risques que son apport qui en plus souvent n'est même pas entièrement libéré! C'est une autre question en SA ou SAS je suis d'accord avec toi même si les cautions perso sont très présentes également.

La banque ne passe pas tout le temps en dernier avec un privilège de prêteur (surtout en immobilier d'accord!) ou le nantissement comme je viens de le dire.
Par contre, effectivement l'Etat passe en premier et souvent la banque perd beaucoup, tu ne m'as pas vu écrire le contraire.

Mon post parlait aussi de certains gros fournisseurs de la restauration qui prêtent à tout rompe à des cafés / brasserie avec presque pas de BP. Je ne citerai pas les noms mais on peut en discuter en PV si tu veux.

Mais je comprends ceci dit ton irritation car il y a parfois de la désinformation sur ce sujet et un discours un peu "franchouillard" sans réflexion économique apparaît souvent, je te l'accorde.
Mais je pense que ce genres d'invectives s'appliquent plus aux banquiers d'affaires qui conseillent des fonds (parlons de KKR avec SOLOCAL et le rôle de certaines banques françaises par exemple....) et pas tant à des activités de banque de détail qui financent le réel et des petits dossiers.

Enfin, c'est ce qu'il me semble.

Bonne soirée

tomc
avatar
Antoine92

Immeuble : Opale
Messages : 403
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 35

Re: Les commerces en difficulté

Message  Antoine92 le Jeu 16 Avr 2015 - 15:41

@tomc a écrit: qui à mon avis sont mal conseillés notamment par des banquiers ou autres prêteurs de la restauration qui ne sont pas très regardants sur le business plan (parfois).
Ca n'engage que moi ...
bonne soirée

Pardon ????

Etant banquier je t'explique un truc : une société en liquidation est impliquée à hauteur de son capital social (en résumé, après y aussi les cc d'associés quand y en a, mais bon tout dépend le montage...)
Dans le cas présent : capital social de 10 k€.

La banque passe en dernier de chez dernier, après avoir payé les fournisseurs et l'Etat. C'est à dire dans 99% des cas la banque ne récupère rien.
Donc la banque PASSE A PERTE integralement en cas de LJ.

Et le gérant ? Bah responsabilité limité aux apports (capital social).


Donc on nous accuse tout le temps d'être trop prudent et frileux parce qu'on repasse tout le temps derrière le business plan, c'est bien la 1ere fois qu'on nous accuse de prêter facilement, sachant qu'on se mange le risque à mort....


PS : trouvant tout sur internet, je me permets de compléter le lien de societe.com avec celui-ci......
http://www.verif.com/dirigeants/Jose-BARREIRO-SEXTO-820533/
SARL restaurant liquidée en 2013 (avec combien de centaines de milleirs d'euros de cartons à la banque ?)
Puis création SASU 6 mois après (là on n'est plus gérant, on est président.... légalement ca change beaucoup de choses....)
Et là 7 mois après re liquidation.
Apparemment c'est sa 4e liquidation
http://dirigeant.societe.com/dirigeant/Jose.BARREIRO_SEXTO.28462849.html

tomc

Immeuble : L'osange
Messages : 460
Date d'inscription : 26/12/2013

Re: Les commerces en difficulté

Message  tomc le Jeu 16 Avr 2015 - 0:34

Bonsoir

Juste triste quand on pense à tous ces entrepreneurs qui osent qui prennent des risques qui engagent leur patrimoine et qui à mon avis sont mal conseillés notamment par des banquiers ou autres prêteurs de la restauration qui ne sont pas très regardants sur le business plan (parfois).
Ca n'engage que moi ...
bonne soirée

jpp

Immeuble : Restaurant Doddy's
Messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2011

Re: Les commerces en difficulté

Message  jpp le Sam 21 Fév 2015 - 9:22

Bonne analyse Jo
Évidemment aucune enseigne de vêtement ne s'installera sur la ZAC.
Par contre on va voir arriver des commerces de "services", ce qui va changer de la restauration.
Pas beaucoup, mais toujours mieux que rien
avatar
JoBaygon

Immeuble : Kadence
Messages : 269
Date d'inscription : 09/04/2014

Re: Les commerces en difficulté

Message  JoBaygon le Ven 20 Fév 2015 - 21:56

@Minidou299 a écrit:Moi je pense qu'i faudrait d'autres types de commerces dans le quartier et qui manquent : par exemple une grande enseigne de vêtements comme H ET M, Zara, ou même kiabi, car pour acheter des vêtements il faut aller vers Marcel Sambat ou les passages, ou une enseigne de puériculture ( il y a beaucoup de jeunes parents dans le quartier) .

En ce qui concerne les restaurants , je me demande pourquoi les restaurants font des menus attractifs le midi en semaine ( ex 18 euros l'italien à coté de chez Renaud) et pas le soir et le weekend ? nous sommes obligés payer à la carte et c'est bien plus cher, il faudrait ( au moins au début ) qu'ils proposent ce menu ou ce ou ces menus toute la semaine pour se faire une clientèle dans le quartier .  Le midi nous travaillons pour payer nos appartements,  nous ne pouvons donc pas esssayer ces restaurants à tarifs moindre.

malheureusement pour les magasins de vêtement c'est quasiment impossible : ces enseignes ne fonctionnent que grâce au trafic important que génère une artère piétonne ou un centre commercial. Ils ne tiendraient pas sur la seule clientèle du quartier

Par contre plutôt d'accord pour une enseigne de puériculture : si le magasin de jouets proposait un espace de ce type ça serait une bonne idée!

Minidou299

Immeuble : Avant Seine
Messages : 45
Date d'inscription : 07/12/2010

COMMERCES EN DIFFICULTE

Message  Minidou299 le Ven 20 Fév 2015 - 9:16

Moi je pense qu'i faudrait d'autres types de commerces dans le quartier et qui manquent : par exemple une grande enseigne de vêtements comme H ET M, Zara, ou même kiabi, car pour acheter des vêtements il faut aller vers Marcel Sambat ou les passages, ou une enseigne de puériculture ( il y a beaucoup de jeunes parents dans le quartier) .

En ce qui concerne les restaurants , je me demande pourquoi les restaurants font des menus attractifs le midi en semaine ( ex 18 euros l'italien à coté de chez Renaud) et pas le soir et le weekend ? nous sommes obligés payer à la carte et c'est bien plus cher, il faudrait ( au moins au début ) qu'ils proposent ce menu ou ce ou ces menus toute la semaine pour se faire une clientèle dans le quartier .  Le midi nous travaillons pour payer nos appartements,  nous ne pouvons donc pas esssayer ces restaurants à tarifs moindre.
avatar
Tara King

Immeuble : Fenêtre sur Parc
Messages : 141
Date d'inscription : 09/06/2010
Localisation : Boulogne-Billlancourt

Re: Les commerces en difficulté

Message  Tara King le Jeu 19 Fév 2015 - 15:24

Bonjour,
Personnellement je trouve bien plus réjouissant quand un commerce "marche" que quand il se casse la g*****. Parce que l'entrepreunariat est un pari sur l'avenir, et une prise de risque. Et que de nos jours : chapeau bas !

Mais un notre quartier a besoin de différents types de commerces de proximité. Depuis que les premiers immeubles du Trapèze sont sortis de terre, les restaurants ont été les plus prompts à s'installer. D'autres types de commerces ont tardé (ou tardent encore après des annonces pleines de promesses). Certains ne sont encore même pas annoncés.

Pour autant certains établissement ont trouvé leur clientèle. D'autre pas. Moi ça m'interroge. Quelle clientèle au fait ? Je ne suis pas une spécialiste mais il me semble que, à moins d'être sûr d'avoir suffisamment de clients le midi avec les personnes qui travaillent sur le Trapèze, les commerces qui s'en tirent bien le mieux ne seraient-il pas aussi ceux qui ont compris que le quartier c'est aussi des gens qui habitent ici. Et qui consomment et sont susceptibles de consommer le soir et le week-end.

De quoi donc les gens ont-il besoin, envie de trouver sur le Trapèze ? Tous les goûts sont certainement dans la nature. Cependant, s'agissant des restaurants, qu'est-ce qui donne envie aux gens de sortir de chez eux ? Mais pas seulement de "sortir" : de "sortir" oui, mais en restant sur le quartier ?
cat

oli

Immeuble : Hors trapèze
Messages : 127
Date d'inscription : 26/07/2011

Re: Les commerces en difficulté

Message  oli le Jeu 19 Fév 2015 - 14:57

La plupart de ces échecs m'ont l'air d'être situé le long de la RD1 et de la Seine.

Le traffic est très important sur cet axe (traffic routier j'entends), ce qui a l'air d'attirer les commerces, mais c'est du traffic de transit qui s'arrêtent peu, et ce d'autant moins que les commerces sont en recul par rapport à la RD1 et que si on loupe la sortie de la contre-allée c'est trop tard pour y aller.

Je pense que dans les conditions actuelles, bcp de commerces à cet endroit sont voués à l'échec à moins d'un bon bouche à oreille/réputation ou d'une grande enseigne du type la grande récré pour laquelle on on se déplace de loin. Je ne suis pas sûr que des commerces de proximité auraient plus de succès, c'est quand même excentré et en cul de sac par rapport au reste du quartier du trapèze.

Les commerces de restauration à cet endroit devraient beaucoup mieux s'en tirer au lendemain de l'ouverture de la cité musicale. J'avais lu une interview du propriétaire du café Renaud disant que ça marchait pas mal les soirs de représentation du cirque en chantier du l'ile Seguin.

jpp

Immeuble : Restaurant Doddy's
Messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2011

Re: Les commerces en difficulté

Message  jpp le Dim 27 Juil 2014 - 0:28

En tout cas ça prouve bien que ce n'est pas forcément un environnement dédié à la restauration et que même la clientèle de bureaux ne suffit pas à faire vivre les commerces du quartier....
avatar
spacewolf1

Immeuble : Alliage City
Messages : 225
Date d'inscription : 30/08/2010

Re: Les commerces en difficulté

Message  spacewolf1 le Ven 24 Mai 2013 - 17:33

@Iouston a écrit:En tout cas, c'est en allant dans les commerces de notre quartier que nous pourrons contribuer à donner de la vie à ce quartier en devenir.
Tout le monde n'a pas les moyens d'aller manger au restaurant tous les soirs Evil or Very Mad
On ne le répétera jamais assez : il y a TROP de restaurant. Il se bouffent (c'est le cas de le dire) leurs clients entre eux.

Iouston

Immeuble : A renseigner
Messages : 3
Date d'inscription : 19/05/2013

L'ingrédrient

Message  Iouston le Jeu 23 Mai 2013 - 17:00

Bonjour,

Concernant cet emplacement commercial (L'ingrédient), nous en sommes au 2e commerce.
Le premier So nature a fermé ces deux magasins à Issy et dans notre quartier, de manière simultané. Je crois savoir qu'ils sont partis pour d'autres aventures à l'étranger.

Concernant l'Ingrédient, j'ai pu discuter avec eux et ils n'ont pas pu réaliser leur projet supposant des investissements trop importants (hottes aspirantes). Pas d'indication sur d'éventuelles difficultés.

En tout cas, c'est en allant dans les commerces de notre quartier que nous pourrons contribuer à donner de la vie à ce quartier en devenir.

Admin
Admin

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 267
Date d'inscription : 27/04/2009

Re: Les commerces en difficulté

Message  Admin le Jeu 3 Jan 2013 - 22:10

Bonsoir,

Cela fait déjà deux conflits liés aux commerces. Le sujet (comme d'autres) est sensible et je demande à tous de faire attention aux propos diffusés.

Je rappelle à tous comme le fait souvent Actarus que ce forum est fait pour "échanger les expériences et connaissances de tous ceux qui s'intéressent à notre quartier, pour s'entraider". Il est fait pour la coopération et non la confrontation, pour aider et non dénigrer.

Admin


Dernière édition par Admin le Sam 16 Juil 2016 - 12:51, édité 1 fois
avatar
Asso_A2RS

Immeuble : Terres de Seine
Messages : 187
Date d'inscription : 24/12/2012

Re: Les commerces en difficulté

Message  Asso_A2RS le Mer 2 Jan 2013 - 22:27

Bonsoir HarryTheHawk,

Est-ce que vos sources vous ont donné les autres raisons (en dehors du niveau du loyer) et "leur part" dans l'ensemble (ex le niveau du loyer compte pour X %, la fréquentation pour Y %, etc) ?
Ont-ils exprimé des avis plus précis sur la manière de pérenniser leurs commerces (ex : loyers progressifs avec quel niveau de départ et quelle progressivité acceptable, etc) ?

Association A2RS

Compte Twitter A2RS
Compte Facebook A2RS
association.a2rs@gmail.com
Autres informations A2RS

jpp

Immeuble : Restaurant Doddy's
Messages : 53
Date d'inscription : 28/02/2011

Re: Les commerces en difficulté

Message  jpp le Mer 2 Jan 2013 - 18:52

bonjour,
HarryTheHawk n'a pas tort
je vous confirme que des commerces se trouvent en difficulté...
avatar
Actarus

Immeuble : Rive de Parc
Messages : 10659
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Les commerces en difficulté

Message  Actarus le Mer 2 Jan 2013 - 14:29

Bonjour,

Merci à VieuxBô et HarryTheHawk d'échanger plus calmement.

HarryTheHawk,
Les membres qui posent la question des sources souhaitent simplement estimer la pertinence et la crédibilité de ces sources. Cela me semble normal et logique. L'objectif du forum est d'éviter la propagation de rumeurs. Si vous ne souhaitez pas mentionner trop précisément vos sources, ce qui est respectable, vous pouvez simplement dire si les sources sont "les commerçants eux-mêmes" ou "proches des commerçants" ou "un organisme de commerçants" ou "un service de la mairie en charge des commerces" ou "la SAEM", etc.

Actarus

VieuxBô

Immeuble : 62 avenue Pierre Lefaucheux
Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2012

Des rumeurs de rues ....

Message  VieuxBô le Mer 2 Jan 2013 - 9:18

HarryTheHawk a écrit:Bonjour,

Peu importe mes sources, le but de mon message est de faire prendre conscience qu'il va se passer du temps avant de trouver une vie commerçante digne de ce nom sur le trapèze.

La Mairie va t'elle inciter financièrement des enseignes à venir s'implanter? Je crois que le Café Renaud avait bénéficié d'un coup de main pour devenir le premier commerce du quartier.

D'autres commerces se portent mieux (Doddy's, Artus, les domaines qui montent, Café Renaud) mais c'est avant tout grâce à l'activité des bureaux.

Pour en revenir au coiffeur, je n'ai pas dit qu'il allait fermer mais très clairement le montant du loyer ne laisse que peu de marge de manœuvres.

Merci de nous informer sur DES FAITS REELS et non sur ce que vous ressentez !

Boulonnais

Immeuble : Revea City
Messages : 86
Date d'inscription : 27/12/2012

Re: Les commerces en difficulté

Message  Boulonnais le Mar 1 Jan 2013 - 17:44

Bonjour HarryTheHawk,

Je suis surpris notamment pour le coiffeur car ayant été discuté avec la gérante, elle était satisfaite de son début d activité et voulait recruter encore du personnel.

Qu elles sont vos sources?

Invité
Invité

Les commerces en difficulté

Message  Invité le Lun 31 Déc 2012 - 14:47

...

Contenu sponsorisé

Re: Les commerces en difficulté

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017 - 14:14